Skip navigation

Attac Québec

Syndicate content
L'Association pour la Taxation des Transactions financières pour l'Aide aux Citoyens (ATTAC) est née de la volonté de rétablir un contrôle démocratique des marchés financiers et de leurs institutions. ATTAC mène des actions variées visant la reconquête, par les citoyennes et citoyens, du pouvoir démesuré que la sphère financière exerce sur tous les aspects de la vie politique, économique, sociale et culturelle.
Updated: 49 min 29 sec ago

Manif-action du 23 février à Montréal, entrevue à Dutrizac

Wed, 25/02/2015 - 14:00

Des militantEs d'ATTAC-Québec ont participé à la manif-action du 23 février dernier à Montréal. Claude Vaillancourt, président de l'association, y a pris la parole devant la banque HSBC, interpellant le gouvernement Couillard au sujet de la lutte contre l'évasion fiscale et de la nécessité de rétablir la taxe sur le capital des institutions financières. Lire le communiqué de la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics, à l'initiative de la Semaine d'actions dérangeantes en cours. Claude Vaillancourt a fait part des préoccupations et propositions d'ATTAC-Québec à l'émission de Benoît Dutrizac. Écouter l'extrait. La Coalition propose 10 milliards $ de solutions, le Québec a les moyens de faire autrement !

Photos : Samuel Montigné, André Querry

Categories: Attac Planet

Oui à une commission spéciale sur les paradis fiscaux

Wed, 25/02/2015 - 01:00

Le collectif Échec aux paradis fiscaux salue la décision de la Commission des finances publiques de se saisir d'un mandat d'initiative sur l'enjeu des paradis fiscaux tel que demandé par le député de Rousseau, Nicolas Marceau. Cette commission spéciale constitue une étape logique dans la lutte contre l'évasion fiscale. Plus de détails restent à venir afin d'en évaluer l'ambition. Dans le texte qui suit, rédigé avant la confirmation de cette commission, le collectif pointe bien ce qui doit y être abordé.

Les paradis fiscaux coûtent cher aux contribuables québécois. Chaque année, des sommes phénoménales échappent au gouvernement parce que des entreprises du Québec et des concitoyens fortunés contournent en toute impunité nos lois sur l'impôt par le biais des paradis fiscaux. Les pertes de recettes fiscales se comptent par centaines de millions de dollars.

Le 11 février dernier, le député de Rousseau, Nicolas Marceau, a demandé au ministre des Finances, Carlos Leitão, de créer une commission spéciale sur les paradis fiscaux. L'objectif est double : faire la lumière sur les pratiques de l'évasion fiscale internationale au Québec et évaluer les méthodes qu'emploie Revenu Québec pour s'y attaquer. Nous appuyons sans réserve cette initiative. Nous pensons qu'une telle commission constitue un point de départ logique dans la lutte contre l'évitement fiscal et l'évasion fiscale au Québec.

Nous ne comprenons pas l'hésitation du ministre des Finances. En chambre, M. Carlos Leitão a d'abord reconnu la gravité du problème et s'est dit prêt à étudier la proposition. Puis, quelques instants plus tard, il a semblé faire marche arrière en déclarant qu'une telle commission n'était pas nécessaire. Selon lui, Revenu Québec dispose de tous les outils nécessaires pour faire face à cette problématique. Nous ne partageons pas l'avis du ministre.

Dans une étude parue en 2012, le chercheur Alain Deneault a démontré les limites inhérentes aux méthodes de Revenu Québec. La lutte à l'évasion fiscale de l'Agence vise essentiellement le marché au noir et les activités de contrebande. Elle ne s'attaque pas aux stratégies d'évitement fiscal international des multinationales. Quant au programme de divulgation volontaire de revenu Québec, il ne fait tout simplement pas le poids. En 2013-2014, l'Agence a récupéré 60,7 millions de dollars à l'aide de ce programme, une somme certes non négligeable, mais nettement insuffisante compte tenu de l'importance des pertes fiscales liées aux paradis fiscaux. La lutte doit donc monter d'un cran et le Québec doit devenir un chef de file sur cette question.

Les récents scandales financiers révélés au grand jour dans le cadre des « LuxLeaks » et « SwissLeaks » ont eu pour effet de mettre en évidence l'ampleur et l'étendue du problème des paradis fiscaux. Mais ces révélations ne sont que la pointe de l'iceberg. Pour lutter efficacement contre ce fléau, il faudrait d'abord dresser un portrait juste de la situation et évaluer les pertes fiscales. Depuis plusieurs années, le collectif Échec aux paradis fiscaux demande au gouvernement d'agir en ce sens. Mais jusqu'ici, il a toujours refusé de le faire.

Les conséquences de l'évasion fiscale et de l'évitement fiscal sont insoutenables. Comme ailleurs dans le monde, les gouvernements imposent ici des régimes d'austérité de plus en plus durs sous prétexte qu'il n'y a plus d'argent pour les services publics et les programmes sociaux. Pendant que des entreprises et des personnes du Québec dissimulent leurs profits ou leur fortune à l'étranger, c'est l'ensemble de la population qui en subit les conséquences et en assume les frais sous forme de réduction ou de tarification de service. Le gouvernement du Québec a le devoir, aujourd'hui, de faire la lumière sur ces pratiques afin de s'assurer que chacun acquitte sa juste part d'impôt.

C'est pourquoi nous demandons au ministre Leitão de donner suite à la demande du député de Rousseau. Cette commission spéciale sur les paradis fiscaux est plus que jamais nécessaire.

*Carolle Dubé, présidente, Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS)
Claude Vaillancourt, président, ATTAC-Québec
François Vaudreuil, président, Centrale des syndicats démocratiques (CSD)
Louise Chabot, présidente, Centrale des syndicats du Québec (CSQ)
Daniel Boyer, président, Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ)
Alexis Tremblay, président, Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ)
Jonathan Bouchard, président, Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ)
Lucie Martineau, présidente-générale, Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) et porte-parole du Secrétariat intersyndical des services publics (SISP)
France Latreille, directrice, Union des consommateurs
Alain Deneault, chercheur, Réseau pour la justice fiscale/Québec

Categories: Attac Planet

Le libre-échange, dans l'angle mort de l'austérité

Tue, 24/02/2015 - 15:53

ATTAC-Québec a signé cette lettre ouverte collective initiée par le RQIC.

« Si la crise de 2008 nous a rappelé une chose, c'est que les dynamiques mondiales peuvent avoir des effets profonds sur nos sociétés. Est-on assez vigilant quant aux changements que provoque la mondialisation débridée des marchés ? Mesure-t-on adéquatement la portée des mesures qui la favorisent et leur impact structurant sur notre avenir ? Nous avons maintes fois mis en lumière les enjeux soulevés par les accords de libre-échange, à commencer par le manque total de transparence dans lequel ils sont négociés. Mais les obligations propres à ces accords demeurent largement dans l'angle mort alors que leur conjonction avec les mesures d'austérité actuelles nous semble explosive, pour au moins trois raisons. » Lire la suite sur le site de Presse-toi à gauche et de L'Aut'journal.

Categories: Attac Planet

Journée d'étude - Économie verte : pièges et alternatives

Sun, 22/02/2015 - 21:48
Le Centre justice et foi et ATTAC-Québec vous convient à une journée d'étude sur le thème « Économie verte : pièges et alternatives ».

Face à des crises multiples (climatique, environnementale, économique), l'économie verte est présentée comme une bouée de sauvetage, un moteur de croissance alliant innovations technologiques et instruments financiers. Si certaines des visées de cette économie sont intéressantes, plusieurs autres posent problème. En transformant la nature en service et en capital, on la soumet à la logique du marché et du profit, au détriment du bien commun et sans vraiment résoudre les grands défis environnementaux actuels.

Avec deux conférences :

Économie verte : brader la nature pour sauver la finance ?
Par Dominique Bernier, conseillère en éducation pour un avenir viable à la Centrale des syndicats du Québec, membre du CA d'ATTAC-Québec

Quelle transition écologique ? Regards sur le Québec à la lumière du Forum social de Tunis
Par Roger Rashi, coordonnateur des campagnes chez Alternatives

La projection d'extraits du documentaire La ruée vers le carbone d'Amy Miller Des ateliers simultanés :

La nécessité de sortir du libre-échange, avec Claude Vaillancourt, président d'ATTAC-Québec

Solidarité internationale et environnement, avec Éric Chaurette, gestionnaire de programme – Afrique, à Inter Pares

Transition énergétique au Québec, avec Normand Mousseau, professeur de physique, auteur de plusieurs livres, a coprésidé la Commission sur les enjeux énergétiques du Québec

Une agriculture et une ruralité écologiques, avec François L'Italien, sociologue, chercheur à l'Institut de recherche en économie contemporaine (IRÉC)

Des villes québécoises écologiques, avec Jonathan Durand Folco, militant au Réseau écosocialiste et doctorant en philosophie à l'Université Laval

Le lancement du dossier de la revue Relations « Halte au capitalisme vert »Le samedi 18 avril à la Maison Bellarmin à Montréal, de 9 h à 16 h

25, rue Jarry Ouest, Montréal (Métro Jarry ou De Castelnau)

Coût (repas du midi inclus) : 25 $ (10 $ pour étudiants et personnes à faible revenu)

Inscription et paiement avant le 10 avril, par la poste ou en ligne avec PayPal

Programme de la journée et description des ateliers

Annonce en PDF

Renseignements : Agustí Nicolau, 514-387-2541, poste 241 / anicolau@cjf.qc.ca

Categories: Attac Planet

Restructuration des services publics : un problème d'argent, vraiment ?

Sun, 22/02/2015 - 21:34

Table ronde avec Alain Deneault, Claude Vaillancourt (ATTAC-Québec) et Wilfried Cordeau, dans le cadre du 21e colloque pédagogique Enseignants droits devant, organisé par l'Alliance des professeures et des professeurs de Montréal.

Le 20 mars au Palais de Congrès à Montréal
Renseignements : http://alliancedesprofs.qc.ca

Categories: Attac Planet

Les accords de libre-échange : effets et conséquences

Sun, 22/02/2015 - 21:25

Avec Claude Vaillancourt, président d'ATTAC-Québec
Le 10 mars, de 10 h à midi
À l'Auberge Gouverneur de Shawinigan

1100, promenade du Saint-Maurice
Coût : 10 $ (incluant le dîner)
Paiement et inscriptions avant le 5 mars 2015
Organisée par la Table de concertation des retraités et des ainés de la Mauricie
Renseignements : http://www.tabledesainesdelamauricie.com

Categories: Attac Planet

Contre l'austérité - Semaine d'actions dérangeantes du 23 au 27 février

Sat, 21/02/2015 - 18:39

Face aux mesures d'austérité inacceptables du gouvernement libéral, des actions de protestation seront menées à travers le Québec la semaine du 22 au 27 février. À Montréal, une manif-action donnera le coup d'envoi le 23 février à 11 h 30. ATTAC-Québec invite ses membres et sympathisants à joindre cette mobilisation. Pour tous les détails, consultez : nonauxhausses.org et la page Facebook Événements de la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics. La Coalition propose 10 milliards $ de solutions, le Québec a les moyens de faire autrement !

Categories: Attac Planet

Le Grain de sable à CKRL 89,1 FM

Sat, 21/02/2015 - 13:00

Diffusée tous les samedi en direct de 13 h à 14 h, Le Grain de sable est une émission de radio réalisée par des militantEs d'ATTAC à Québec. Pour connaître le programme des émissions et les écouter en podcast, consultez le blogue de l'émission et suivez l'équipe sur Facebook.

Voir en ligne : http://legraindesableqc.wordpress.com/
Categories: Attac Planet

Ils nous ont invités

Wed, 18/02/2015 - 16:21

pour des onférences ou des ateliers liste partielle

Action Plus Brome Missisquoi
Alliance des professeures et des professeurs de Montréal
Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS)
AmiEs de la Terre de Québec
Assemblée mondiale Civicus
Association des groupes d'éducation populaire autonome (AGEPA) Centre du Québec
Association des retraitées et retraités de l'enseignement (AREQ/CSQ)
Association féminine d'éducation et d'action sociale favorisant la promotion de la femme, et l'amélioration de la société (AFEAS-Racine)
Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSÉ)
Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)
Centrale des syndicats du Québec (CSN)
Centre d'éducation pour adultes La Croisée à Repentigny
Centre justice et foi (Soirée Relations)
Citizens in Action
Coalition Eau Secours
Collectif Implique-Action 55+
Comité de solidarité de Trois-Rivières
Congrès du Syndicat des employés de techniques professionnelles et de bureau d'Hydro-Québec (SCFP-2000)
Conseil central de la Montérégie CSN
Conseil central du Centre du Québec CSN
Conseil Montréal métropolitain CSN
Conseil régional FTQ Montréal métropolitain
École de travail social UQAM
Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU)
Greenpeace
Journées d'Alternatives
Mouvement d'éducation populaire du Québec (MÉPACQ)
Québec solidaire
Québec solidaire Châteauguay
Québec solidaire St-Hyacinthe
Regroupement des organismes d'éducation populaire de la Mauricie
Réseau québécois des groupes écologistes
Semaine des sciences humaines au cégep Lionel-Groulx
Solidarité populaire Estrie
Syndicat de la fonction publique du Québec (SFPQ) Montérégie
Syndicat des chargés de cours de l'Université Laval
Syndicat des enseignantes et des enseignants de l'école Esther-Blondin
Syndicat des enseignantes et des enseignants du Collège Lionel-Groulx
Syndicat des enseignantes et enseignants du cégep Marie-Victorin
Syndicat des enseignants de la région de Laval
Table de concertation des aînés et retraités de la Mauricie
TROVEP Montérégie
Université d'été des Nouveaux cahiers du socialisme

Categories: Attac Planet

Accord international sur le commerce des services (ACS) : Marchander en secret le droit à la santé, un scandale !, dénonce le RQIC

Fri, 13/02/2015 - 19:55

Communiqué du Réseau québécois sur l'intégration continentale
Montréal, le 13 février 2015

Aujourd'hui se termine, à Genève, la dixième ronde de négociations d'un Accord sur le commerce des services (ACS), mieux connu par son acronyme anglais de TISA -Trade in Services Agreement. Par voie de communiqué, le Réseau québécois sur l'intégration continentale (RQIC) dénonce le secret qui enveloppe les pourparlers et lance une sérieuse alerte sur le danger de l'ouverture des services de santé à la marchandisation internationale, telle que le propose l'ACS, d'autant plus si elle se conjuguait aux actuelles mesures d'austérité du gouvernement Couillard.

Un document coulé la semaine dernière par l'Associated Whistle-Blowing Press, intitulé « Document de réflexion sur les services de soins de santé dans le cadre des négociations sur l'ACS », révèle que les négociateurs des 50 pays impliqués dans l'ACS, dont le Canada, envisagent des réformes de grande ampleur pour les systèmes de santé publics nationaux et qu'ils font la promotion de la délocalisation, dont le tourisme médical, et favorisent la privatisation des services de soins de santé.

« Il est tout à fait scandaleux que le démantèlement des réseaux publics de la santé se discute au niveau international, derrière des portes closes, et que ce soit toujours par des fuites que l'on apprenne ce que les gouvernements négocient en notre nom », s'indigne Pierre-Yves Serinet, coordonnateur du RQIC. « C'est là où l'on voit combien l'imbrication des traités internationaux constitue une véritable architecture anti-démocratique qui menace des pans entiers de nos sociétés et la souveraineté de nos décisions collectives », ajoute-t-il.

On peut lire dans le document en discussion qu'il existe « un incroyable potentiel inexploité en matière de mondialisation des services de soins de santé [du fait que] les services de soins de santé sont financés et fournis par l'État ou par des associations d'aide sociale, et qu'ils ne présentent, pour ainsi dire, aucun intérêt pour les concurrents étrangers, étant donné le manque d'opportunités pour développer des activités axées sur le marché ». Le document explique ensuite que le commerce des services de santé peut créer de nouvelles occasions d'affaires et présenter de nombreux avantages pour les partenaires commerciaux et générer des bénéfices pour les entreprises qui y investiraient.

Selon les analyses de l'Internationale des Services publics (ISP) des données tirées de l'Organisation mondiale de la santé, les profits potentiels, pour les grandes entreprises, d'une privatisation des services de santé sont effectivement énormes, évalués à plus de 6 billions de dollars US dans les 50 pays actuellement impliqués, soit 6 000 milliards $.

Mais ce qui pourrait profiter aux multinationales de la santé et aux grandes compagnies d'assurance, plusieurs regroupées au sein de grands groupes de pression, conduirait en fait à une augmentation des dépenses pour les États. Dans son analyse, l'experte australienne en commerce des services, Jane Kelsey, avance que les ressources seront aspirées hors du système de santé national, alors que « le désinvestissement sert d'argument pour justifier le traitement médical outre-mer, poussant les problèmes de système dans un cercle vicieux ». Elle ajoute que les réformes proposées accroîtraient les pressions vers un système de santé à plusieurs vitesses et la possible mise sur pied de « comptes de santé individuels ou de voucher de santé » qui « placeraient les patients et les gouvernements dans l'incertitude et, de retour au pays, face à des coûts additionnels pour les suivis médicaux ».

« La santé est un droit humain, qui n'est pas à vendre ni ne peut être soumis aux règles du marché. Le système de santé a pour mission de garder les familles en sécurité et en santé, et ne doit pas viser à générer des profits pour les grandes entreprises », a affirmé Rosa Pavanelli, secrétaire générale de l'Internationale des Services publics (ISP).

Le RQIC abonde dans le même sens. « Ce qui est le plus alarmant, dans ce tissage et métissage des mesures d'austérité et des accords de libre-échange, c'est que des traités comme l'ACS ou celui entre le Canada et l'Union européenne (AÉCG) ne permettent pas de ramener un service privatisé dans le domaine public si celle-ci s'est avérée inefficace et ne sert pas l'intérêt public », s'inquiète M. Serinet. « Ces accords comportent aussi des clauses qui restreignent la capacité des États de légiférer en matière de protection des travailleuses et travailleurs, des consommateurs, des petites entreprises et de l'environnement, sous prétexte de ne pas entraver la logique du libre marché. Il est plus que temps que se tienne un débat public large et informé sur ces enjeux », conclut le porte-parole du RQIC.

- 30 -

Renseignements :
Pierre-Yves Serinet, RQIC, cell. : 438-396-6284

Categories: Attac Planet

Non à l'austérité ! 18 mesures fiscales existent, 10 milliards $ de solutions (au moins...)

Fri, 13/02/2015 - 02:57

Juste à temps pour les consultations pré-budgétaires 2015-2016, le document 10 milliards $ de solutions, produit par la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics, qui présente 18 mesures fiscales, a été mis à jour. À noter que la première mesure a été entièrement revue et modifiée. Notre représentante au comité Solutions fiscales de la Coalition, Chantal Santerre, y a contribué. Ça vous intéresse d'en entendre parler pour mieux comprendre et défendre ces propositions ? ATTAC-Québec offre la formation disponible sur le sujet, invitez-nous !

Categories: Attac Planet

Conférence-discussion sur le libre-échange à Québec

Fri, 13/02/2015 - 02:40

Une conférence-discussion portant sur les enjeux du libre-échange aura lieu le vendredi 27 février à Québec, à 13 h 30. Carl Grenier, expert des négociations commerciales internationales et Claude Vaillancourt, président d'ATTAC-Québec et auteur du livre L'empire du libre-échange (M éditeur, 2014) sont les conférenciers invités. L'activité est organisée par le Collectif Implique-Action 55+.

Centre sportif de Sainte-Foy
930, avenue Rolland-Beaudin, Québec (2e étage)
ENTRÉE LIBRE

Categories: Attac Planet

Paradis fiscaux : Levez le voile !

Thu, 12/02/2015 - 20:09

Découvrez le site de la campagne du collectif Échec aux paradis fiscaux : http://www.echecparadisfiscaux.ca/

Categories: Attac Planet

Développement durable, austérité et libre-échange : un cocktail contradictoire

Tue, 10/02/2015 - 15:05

Pour diffusion immédiate

Dans un mémoire transmis cette semaine, ATTAC-Québec interpelle la Commission des transports et de l'environnement au sujet des contradictions entre la Stratégie gouvernementale de développement durable révisée 2015-2020 et le soutien du gouvernement à l'Accord Canada-Europe, à l'austérité et à l'économie dite verte.

L'Accord Canada-Europe : des limites à la stratégie de développement durable
Dans le cadre des consultations en cours au sujet de la Stratégie de développement durable, ATTAC-Québec avertit la Commission que la capacité de réaliser pleinement la Stratégie de développement durable sera compromise par le mécanisme de règlement des différends entre investisseurs et États de l'Accord économique et commercial global entre le Canada et l'Union européenne (AÉCG) (et d'autres accords en négociation). Ce mécanisme fait en sorte que des entreprises pourront poursuivre les États pour contester des lois et mesures gouvernementales pourtant adoptées démocratiquement à des fins sociales ou environnementales. La menace de poursuites exercée par de puissant lobbies incite aussi les pouvoirs publics à une sorte d'autocensure règlementaire qui n'est pas souhaitable.

Aussi, l'AÉCG posera d'importantes limites à l'atteinte des objectifs visés par la Stratégie du développement durable, en particulier celui d'intégrer des considérations environnementales, sociales et économiques au processus d'acquisition de biens et de services des organismes gouvernementaux. « Les règles de l'AÉCG poseront en effet un obstacle majeur à l'adoption de politiques d'approvisionnement visant l'atteinte d'objectifs sociaux et environnementaux, dans le cas de nombreux contrats publics qui seront désormais ouverts aux entreprises européennes », précise son président Claude Vaillancourt.

L'austérité : incompatible
Tout comme les dispositions de l'AÉCG, les mesures d'austérité imposées par le gouvernement libéral ne sont pas non plus compatibles avec la Stratégie, aux yeux d'ATTAC-Québec. « On ne peut prétendre encourager le développement durable tout en aggravant la perte d'expertise gouvernementale, en affaiblissant l'ensemble du secteur public et communautaire et en créant davantage d'inégalités », poursuit Claude Vaillancourt. L'association enjoint ainsi le gouvernement à stopper l'austérité et à prendre plutôt en compte les propositions faites par ATTAC-Québec et de nombreux autres groupes lors de la Commission d'examen de la fiscalité québécoise pour améliorer la situation des finances publiques.

Économie verte : attention !
S'il faut rompre avec les énergies fossiles et si personne ne peut être contre une économie qui serait plus écologique, ATTAC-Québec s'inquiète du parti pris favorable à une économie dite « verte » qui contribue en réalité à une marchandisation et à une financiarisation croissantes de la nature.

ATTAC-Québec collabore d'ailleurs à l'organisation d'une journée d'étude intitulée « Économie verte : pièges et alternatives », qui aura lieu à Montréal le 18 avril prochain.

Fondée en 1998 en France, ATTAC, l'Association pour la Taxation des Transactions financières et pour l'Action Citoyenne, est une association citoyenne non partisane présente dans 40 pays. Depuis 2000, ATTAC-Québec s'applique à faire connaître les enjeux qui accompagnent la mondialisation financière. Elle milite en faveur de la justice fiscale et contre les accords de libre-échange pour revendiquer le droit démocratique des peuples à défendre le bien commun. L'association fait partie, entre autres, du Réseau québécois sur l'intégration continentale (RQIC), de la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics, du collectif Échec aux paradis fiscaux et de la Coalition Eau Secours.

Télécharger et lire le mémoire d'ATTAC-Québec

30-
Source : ATTAC-Québec, (514) 576-1355 cell.
quebec@attac.org
Twitter :https://twitter.com/ATTACQuebec
www.quebec.attac.org
Facebook : http://www.facebook.com/ATTAC.Quebec

Categories: Attac Planet

Soirée Relations : L'économie toxique. Spéculation, paradis fiscaux et pouvoir des banques

Sat, 07/02/2015 - 19:09

Avec :
Bernard Élie, économiste, professeur associé à l'UQÀM et membre d'Économie autrement ;
Claude Vaillancourt, enseignant et écrivain, président d'ATTAC-Québec ;
Audrey Laurin-Lamothe, doctorante en sociologie à l'UQAM et membre du Collectif d'analyse de la financiarisation du capitalisme avancé (CAFCA).

Le lundi 23 mars, de 19 h à 21 h 30 à la Maison Bellarmin, 25, rue Jarry Ouest, Montréal

Organisée en collaboration avec le Réseau pour un discours alternatif sur l'économie, dans la foulée de la parution du livre L'économie toxique : paradis fiscaux, spéculation, lobby, obsolescence programmée, publié chez M Éditeur, sous la coordination de Claude Vaillancourt et Bernard Élie.

Renseignements : http://cjf.qc.ca/fr/ap
Annonce en format PDF

Categories: Attac Planet

Conférence-discussion sur le libre-échange à Racine, en Estrie

Sat, 07/02/2015 - 18:48

Mercredi soir, on sort des grands centres urbains pour aller discuter libre-échange avec les gens de la petite municipalité de Racine, en Estrie. Chouette sortie hors des sentiers battus ! Une conférence-discussion avec Claude Vaillancourt d'ATTAC-Québec, organisée par l'AFEAS. Contribution volontaire.
Renseignements : http://www.afeas.qc.ca

Categories: Attac Planet

Forum Social Mondial 2015 : quatre questions à Abderrahman Hedhili

Thu, 15/01/2015 - 01:40

À trois mois de la prochaine édition du Forum Social Mondial (FSM) qui aura lieu à Tunis, Tunisie. Abderrahman Hedhili, coordinateur du comité d'organisation du FSM 2015 et président du Forum Tunisien pour les Droits Économiques et Sociaux (FTDES) fait le point sur la situation politique, les mouvements sociaux et la question climatique en Tunisie. Lire la suite sur le site d'ATTAC-France

Categories: Attac Planet

Climat : changer de cap

Wed, 14/01/2015 - 17:45

Alors que le gouvernement libéral entreprend des consultations en vue de déposer à l'automne sa politique énergétique pour 2016-2025, le bulletin a demandé à Roger Lanoue, qui a coprésidé la Commission sur les enjeux énergétiques du Québec, de rappeler quels défis attendent le Québec si nous voulons réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) et faire face à nos responsabilités historiques. Dans un autre article, Dominique Bernier montre comment la mondialisation néolibérale – particulièrement les accords de libre-échange - fait prédominer le droit des investisseurs, empêche la prise en compte des questions environnementales et rend impossible la prise en charge efficace de la crise écologique.

« Se situer du bon côté de l'histoire » par Monique Jeanmart
« Climat : quoi changer au Québec ? » par Roger Lanoue
« Environnement : la mondialisation du désastre » par Dominique Bernier

Voir en ligne : http://www.quebec.attac.org/bulleti...
Categories: Attac Planet

Charlie Hebdo - Journée noire

Fri, 09/01/2015 - 01:23

Nos pensées solidaires et vœux de condoléances vont vers tous les amiEs d'ATTAC en France qui ont perdu des êtres chers mercredi, dont l'économiste Bernard Maris, l'oncle Bernard, qui avait participé activement à la fondation d'ATTAC et à l'animation de son Conseil scientifique. Bernard Maris était, comme ses comparses de Charlie Hebdo, apprécié de bien des militantEs au Québec. Ses chroniques et livres, dont Le capitalisme comme pulsion de mort qu'il a coécrit avec Gilles Dostaler - un économiste québécois de gauche exceptionnel et décédé trop tôt aussi, qui avait contribué à notre livre La bourse contre la vie -, l'ont fait connaître ici. Notons aussi que Charlie Hebdo est l'un des groupes fondateurs d'ATTAC.

Lire ce texte publié par Attac France le 8 janvier, son communiqué de presse, ces hommages à Bernard Maris, signés René Passet et Jean-Marie Harribey ainsi que ce texte de Normand Baillargon. Notre émission de radio, Le Grain de sable, y consacrait aussi son édition du 10 janvier dernier.

Categories: Attac Planet