Skip navigation

omc

Mercredi 2 décembre, clôture de la 7ème réunion ministérielle de l'OMC

Inutile d'épiloguer sur cette réunion. Les ministres se sont quittés en parlant de la nécessité d'aboutir en 2010, sans aucun progrès significatif. La déclaration de presse du réseau OWINFS suffit largement à résumer la situation.

S'adressant aux décideurs politiques, il s'exclame "Abandonnez le modèle désastreux de l'OMC! Occupez vous de la crise", et poursuit ainsi :

"La crise de légitimité de l'OMC est évidente alors que s'approfondissent les crises alimentaire, financière, économique et climatique auxquelles l'OMC a significativement contribué, car son programme de dérégulation et de libéralisation reste identique à celui de 2001 (date de commencement du cycle de Doha).

Mardi 1er décembre 2009, 7ème conférence ministérielle, négociations OMC

Le deuxième jour des réunions ministérielles OMC, en général, tout part un peu dans tous les sens, ce qui est compréhensible puisse que les réunions bilatérales se multiplient au cours de rencontres plus ou moins formelles, et que, par ailleurs, les réunions officielles se poursuivent.

Le centre de conférence bruisse alors de bruits qui recoupent ou contredisent les déclarations à la presse, sans parler de celles recueillies au sortir des réunions de certains officiels lâchant des confidences plus ou moins spontanées.

Lundi 30 novembre 2009, 7ème conférence ministérielle, négociations OMC

Lorsqu'à Hongkong en 2005, les ministres des Etats membres établissaient qu'ils devaient se rencontrer tous les deux ans pour achever le cycle de Doha, ils ne faisaient que réaffirmer ce qui se trouve dans les statuts de l’OMC. Néanmoins, il aura fallu attendre quatre ans pour une nouvelle convocation. En 2009, et quelques crises plus tard, les discussions porteront officiellement sur "l'OMC, le système de commerce multilatéral et l'actuelle situation économique globale".

Plus spécialement, les délégués sont appelés à travailler sur la "révision des activités OMC, incluant le programme de travail du cycle de Doha", et, le deuxième jour sur "la contribution de l'OMC pour retrouver la croissance et le développement".

Il y a 10 ans naissait l'antimondialisme contre un nouvel impérialisme.

Il y a 10 ans naissait l'antimondialisme contre un nouvel impérialisme.

Retour sur notre passé et sur quelques articles "repères".

Si ATTAC est né en juin 1998 à  la suite d'un article d'Ignacio Ramonet de décembre 1997 (1) l'antimondialisme est lui véritablement né à Seattle en fin novembre 1999 . Après le rejet de l'AMI (2) un mouvement de refus s'affirme pour dire "stop" à la "marchandisation du monde" mise en place par l'OMC née en avril 1994. Il y a dix ans Susan George écrivait son article sur Seattle dans le Monde diplomatique (3).

Le directeur général Pascal Lamy ouvrira la septième Conférence ministérielle de l’ OMC en disant : « L’unité fait la force ».

À la suite d’une manifestation mouvementée samedi passé à Genève, qui a été interrompue par des débordements, on démarre aujourd’hui la septième Conférence ministérielle de l’OMC. Vous pouvez voir quelques photos en cliquant sur le lien suivant :

http://www.flickr.com/photos/tni/sets/72157622896646142/

À la différence des Conférences ministérielles de l’OMC précédentes à Hong Kong (2005) et à Cancun (2003) celle-ci est beaucoup plus consciencieuse. On ressent que l’OMC est touché par la crise.

Depuis de nombreuses années, la Ronda de Doha n’aboutit à rien et cela ne va pas beaucoup changer avec cette Conférence de l’OMC. Alors que dans les années précédentes les pays membres de l’UE demandaient à leurs Ministres d’assister à cette Conférence pour surveiller le Commissaire de l’UE, cette fois-ci beaucoup ont envoyé des personnalités moins importantes. Le Ministre de l’économie canadien arrive brièvement pour la cérémonie et repart à nouveau demain.

Urgence climatique/justice sociale : témoignages de luttes hier à Genève

Hier après midi à Genève étaient organisés des ateliers thématiques sur la problématique générale "libre-échange et crises". J'ai pris en charge, aidée par Maxime, l'animation de l'atelier "crise climatique".

Des représentants de mouvements de luttes populaires en Amérique latine et une porte parole d'un mouvement de lutte pour les droits des peuples maori nous ont fait partager leurs expériences. Expériences de désastres écologiques et sociaux en cascade, provoqués par l'invasion des marchés locaux par les multinationales, par la surexploitation des ressrouces fossiles, la déforestation, la violence des impacts du green capitalism dans les communiautés locales.

- Une représentante de Accion Ecologica a présenté le projet ITT promu par le gouvernement équatorien et appelé le soutien des mouvements sociaux du monde entier à ce qui représente aujourd'hui une véritable alternative sur la table des négociations climatiques internationales

5000 manifestants hier à Genève contre l'OMC

Comme l'ont probablement rapporté les médias français, la manif d'hier, organisée à l'appel de deux coalitions suisses et soutenue par de nombreuses organisations internationales, dont Attac France et ses homologues européens, n'est pas arrivée à son but, le siège de l'OMC. La Police genevoise a préféré l'interrompre avant son terme suite aux violences (matérielles) orchestrées par deux groupes en tête de cortège.

Les 10 ans peu reluisants de l'OMC

Les pays membres de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) se réuniront en cette fin de mois à Genève, 10 ans après le cuisant échec de la rencontre de Seattle en 1999.

Le parcours en montagnes russes de cette puissante organisation laisse l'observateur perplexe.

Le gigantesque projet de libéralisation progressive de tous les marchés porté par l'OMC s'est constamment heurté à une opposition farouche de la part des peuples.

Mais la relance des négociations est toujours considérée comme une nécessité par les chefs d'État.

INFORMATIONS PRATIQUES

Site officiel :
http://www.anti-omc2009.org/

I - Programme des mobilisations
II - Caravane pour la justice sociale et écologique - de Genève à Copenhague
III - Hébergements
IV - Matériel de mobilisation


I - PROGRAMME DES MOBILISATIONS

GENÈVE, du SAMEDI 28 NOVEMBRE au MERCREDI 02 DÉCEMBRE

SAMEDI 28 NOVEMBRE

Manifestation internationale, 14h00 - 17h00

Rassemblement à 14h00, Place Neuve. Départ en cortège en direction du siège de l'OMC où auront lieu des prises de parole. Fin de la manifestation près de la gare centrale.

Soirée culturelle, Salle Communale de Plainpalais

DIMANCHE 29 NOVEMBRE, 10H00 - 17H00

Journée forum, Salle Communale de Plainpalais

Échanges et débats autour des trois thématiques retenues pour le Contre-sommet : AGRICULTURE / CRISE / CLIMAT
* 10h00 - 12h00 : Plénière d'ouverture
* 13h00 - 16h00 : Ateliers thématiques
* 16h00 - 17h00 : Plénière de synthèse

LUNDI 30 NOVEMBRE, MARDI 1er & MERCREDI 02 DÉCEMBRE

  • Tente proche du CICG (lieu du congrès de l’OMC)
  • Accueil-repas pour les invités du Sud