Skip navigation

transport

Retour vers le futur

Autre expérience paranormale récente : j'écoutais les infos d'une oreille distraite.

« Blablabli... Les ministres des transports européens, réunis en visioconférence, ont décidé de mesures d'urgence face au chaos des transports engendré par l'éruption du volcan islandais ... ».

J'eus l'espace d'un instant la sensation incroyable d'être projeté 10 ans dans l'avenir... Pas dans un futur fanstasmé, peuplé de robots et de solutions technologiques à tous les problèmes. Non, dans un futur plus réaliste où la pénurie de pétrole, conjuguée aux effets de plus en plus pressents du dérèglement climatique, auraient contraint jusqu'aux puissants ministres des transports européens à troquer leurs jets contre des webcams...

Si des ministres peuvent décider de mesures d'urgence par visioconférence, qu'attendons nous pour tous nous y mettre?

Stop that train, I'm leaving

Je suis dans le train. Le TGV. J'ai cassé ma tirelire pour m'offrir un Nantes Marseille en première. Pour passer un énième entretien, me construire un avenir. Je regarde par la fenêtre. C'est fabuleux. Le paysage défile, nous naviguons à une vitesse folle au coeur de la France. Les paturages, les maisons, les petites gares, les forêts, tout est avalé en un clin d'oeil, presque sans bruit, comme si nous volions sur les rails. Je suis confortablement carré dans mon siège et contemple bouche bée ce spectacle, un peu comme si je prenais le train pour la première fois. J'imagine une tranche de vie pour habiller chaque tranche de paysage furtivement entrevue... Je suis envahi d'un sentiment de confortable puissance.