Skip navigation

News from Attac France

Syndicate content Attac France
Attac s'engage pour la justice sociale et environnementale et mène des actions contre le pouvoir de la finance et des multinationales. Mouvement d'éducation populaire, l'association produit analyses et expertises, organise des conférences, des réunions publiques, participe à des manifestations… Attac est présente dans une cinquantaine de pays ; Attac France compte près de 10 000 membres et plus de 100 comités locaux.
Updated: 18 min 43 sec ago

Je demande à Société Générale ce qu'elle fait de l'argent du LDDS

Tue, 20/11/2018 - 13:23

Envoyez un courrier, un tweet ou un mail pour savoir ce que fait votre banque avec l'argent du Livret Développement Durable et Solidaire.

Votre banque vous a répondu ? Envoyez-nous sa réponse par email à actions-ldds@attac.org

J'interpelle ma banque via Twitter

Cliquez sur ce lien : Je demande à ma banque sur Twitter ce qu'elle fait de l'argent du LDDS

J'envoie un courrier ou un mail

Téléchargez et personnalisez le modèle de courrier :
OpenDocument Text - 14.7 ko

Ou copiez le texte ci-dessous :

Madame, monsieur,

Le dernier rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) est formel : pour maintenir le réchauffement planétaire en dessous de 1,5 ° C, nous devons renoncer à extraire davantage de charbon, de pétrole et de gaz. Avec l'accélération des dérèglements climatiques, nous n'avons plus la possibilité d'attendre, il est urgent d'arrêter de financer les industries fossiles pour que le carbone reste où il doit être : dans le sol.

En tant que banque collectrice du Livret de développement durable et solidaire (LDDS), vous avez la possibilité de conserver jusqu'à 40% de l'argent que vous collectez. 80% de cet argent est fléché vers le financement des PME, qu'elles aient des activités soutenables ou pas, 10% vers les travaux d'économies d'énergie dans les bâtiments anciens et 10% dont vous pouvez faire ce que vous voulez. En réalité, rien ne me garantit que cet argent finance des projets contribuant effectivement à la transition énergétique ou à la réduction de l'empreinte climatique. Cela entre en totale contradiction non seulement avec l'impératif climatique, mais aussi avec le label « développement durable et solidaire » vendu à vos client·e·s et cela pourrait constituer une forme de publicité mensongère.

C'est la raison pour laquelle je souhaite que vous m'apportiez des réponses précises et chiffrées aux questions suivantes :
Pouvez vous me garantir que l'argent du LDDS géré par votre banque finance des projets contribuant effectivement à la transition énergétique ou à la réduction de l'empreinte climatique ?
Pouvez-vous me détailler précisément les investissements que vous réalisez avec l'argent du LDDS ?

Dans l'attente d'une réponse de votre part, je vous prie d'agréer nos sincères salutations,

Prénom, Nom

Categories: Attac Planet

Je demande à Société Générale ce qu'elle fait de l'argent du LDDS

Tue, 20/11/2018 - 13:23

Envoyez un courrier, un tweet ou un mail pour savoir ce que fait votre banque avec l'argent du Livret Développement Durable et Solidaire.

Votre banque vous a répondu ? Envoyez-nous sa réponse par email à actions-ldds@attac.org

J'interpelle ma banque via Twitter

Cliquez sur ce lien : Je demande à ma banque sur Twitter ce qu'elle fait de l'argent du LDDS

J'envoie un courrier ou un mail

Téléchargez et personnalisez le modèle de courrier :
OpenDocument Text - 14.7 ko

Ou copiez le texte ci-dessous :

Madame, monsieur,

Le dernier rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) est formel : pour maintenir le réchauffement planétaire en dessous de 1,5 ° C, nous devons renoncer à extraire davantage de charbon, de pétrole et de gaz. Avec l'accélération des dérèglements climatiques, nous n'avons plus la possibilité d'attendre, il est urgent d'arrêter de financer les industries fossiles pour que le carbone reste où il doit être : dans le sol.

En tant que banque collectrice du Livret de développement durable et solidaire (LDDS), vous avez la possibilité de conserver jusqu'à 40% de l'argent que vous collectez. 80% de cet argent est fléché vers le financement des PME, qu'elles aient des activités soutenables ou pas, 10% vers les travaux d'économies d'énergie dans les bâtiments anciens et 10% dont vous pouvez faire ce que vous voulez. En réalité, rien ne me garantit que cet argent finance des projets contribuant effectivement à la transition énergétique ou à la réduction de l'empreinte climatique. Cela entre en totale contradiction non seulement avec l'impératif climatique, mais aussi avec le label « développement durable et solidaire » vendu à vos client·e·s et cela pourrait constituer une forme de publicité mensongère.

C'est la raison pour laquelle je souhaite que vous m'apportiez des réponses précises et chiffrées aux questions suivantes :
Pouvez vous me garantir que l'argent du LDDS géré par votre banque finance des projets contribuant effectivement à la transition énergétique ou à la réduction de l'empreinte climatique ?
Pouvez-vous me détailler précisément les investissements que vous réalisez avec l'argent du LDDS ?

Dans l'attente d'une réponse de votre part, je vous prie d'agréer nos sincères salutations,

Prénom, Nom

Categories: Attac Planet

Je demande à la Caisse d'épargne ce qu'elle fait de l'argent du LDDS

Tue, 20/11/2018 - 13:20

Envoyez un courrier, un tweet ou un mail pour savoir ce que fait votre banque avec l'argent du Livret Développement Durable et Solidaire.

Votre banque vous a répondu ? Envoyez-nous sa réponse par email à actions-ldds@attac.org

J'interpelle ma banque via Twitter

Cliquez sur ce lien : Je demande à ma banque sur Twitter ce qu'elle fait de l'argent du LDDS

J'envoie un courrier ou un mail

Téléchargez et personnalisez le modèle de courrier :
OpenDocument Text - 14.7 ko

Ou copiez le texte ci-dessous :

Madame, monsieur,

Le dernier rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) est formel : pour maintenir le réchauffement planétaire en dessous de 1,5 ° C, nous devons renoncer à extraire davantage de charbon, de pétrole et de gaz. Avec l'accélération des dérèglements climatiques, nous n'avons plus la possibilité d'attendre, il est urgent d'arrêter de financer les industries fossiles pour que le carbone reste où il doit être : dans le sol.

En tant que banque collectrice du Livret de développement durable et solidaire (LDDS), vous avez la possibilité de conserver jusqu'à 40% de l'argent que vous collectez. 80% de cet argent est fléché vers le financement des PME, qu'elles aient des activités soutenables ou pas, 10% vers les travaux d'économies d'énergie dans les bâtiments anciens et 10% dont vous pouvez faire ce que vous voulez. En réalité, rien ne me garantit que cet argent finance des projets contribuant effectivement à la transition énergétique ou à la réduction de l'empreinte climatique. Cela entre en totale contradiction non seulement avec l'impératif climatique, mais aussi avec le label « développement durable et solidaire » vendu à vos client·e·s et cela pourrait constituer une forme de publicité mensongère.

C'est la raison pour laquelle je souhaite que vous m'apportiez des réponses précises et chiffrées aux questions suivantes :
Pouvez vous me garantir que l'argent du LDDS géré par votre banque finance des projets contribuant effectivement à la transition énergétique ou à la réduction de l'empreinte climatique ?
Pouvez-vous me détailler précisément les investissements que vous réalisez avec l'argent du LDDS ?

Dans l'attente d'une réponse de votre part, je vous prie d'agréer nos sincères salutations,

Prénom, Nom

Categories: Attac Planet

Je demande à la Caisse d'épargne ce qu'elle fait de l'argent du LDDS

Tue, 20/11/2018 - 13:20

Envoyez un courrier, un tweet ou un mail pour savoir ce que fait votre banque avec l'argent du Livret Développement Durable et Solidaire.

Votre banque vous a répondu ? Envoyez-nous sa réponse par email à actions-ldds@attac.org

J'interpelle ma banque via Twitter

Cliquez sur ce lien : Je demande à ma banque sur Twitter ce qu'elle fait de l'argent du LDDS

J'envoie un courrier ou un mail

Téléchargez et personnalisez le modèle de courrier :
OpenDocument Text - 14.7 ko

Ou copiez le texte ci-dessous :

Madame, monsieur,

Le dernier rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) est formel : pour maintenir le réchauffement planétaire en dessous de 1,5 ° C, nous devons renoncer à extraire davantage de charbon, de pétrole et de gaz. Avec l'accélération des dérèglements climatiques, nous n'avons plus la possibilité d'attendre, il est urgent d'arrêter de financer les industries fossiles pour que le carbone reste où il doit être : dans le sol.

En tant que banque collectrice du Livret de développement durable et solidaire (LDDS), vous avez la possibilité de conserver jusqu'à 40% de l'argent que vous collectez. 80% de cet argent est fléché vers le financement des PME, qu'elles aient des activités soutenables ou pas, 10% vers les travaux d'économies d'énergie dans les bâtiments anciens et 10% dont vous pouvez faire ce que vous voulez. En réalité, rien ne me garantit que cet argent finance des projets contribuant effectivement à la transition énergétique ou à la réduction de l'empreinte climatique. Cela entre en totale contradiction non seulement avec l'impératif climatique, mais aussi avec le label « développement durable et solidaire » vendu à vos client·e·s et cela pourrait constituer une forme de publicité mensongère.

C'est la raison pour laquelle je souhaite que vous m'apportiez des réponses précises et chiffrées aux questions suivantes :
Pouvez vous me garantir que l'argent du LDDS géré par votre banque finance des projets contribuant effectivement à la transition énergétique ou à la réduction de l'empreinte climatique ?
Pouvez-vous me détailler précisément les investissements que vous réalisez avec l'argent du LDDS ?

Dans l'attente d'une réponse de votre part, je vous prie d'agréer nos sincères salutations,

Prénom, Nom

Categories: Attac Planet

Je demande au Crédit agricole ce qu'il fait de l'argent du LDDS

Tue, 20/11/2018 - 13:19

Envoyez un courrier, un tweet ou un mail pour savoir ce que fait votre banque avec l'argent du Livret Développement Durable et Solidaire.

Votre banque vous a répondu ? Envoyez-nous sa réponse par email à actions-ldds@attac.org

J'interpelle ma banque via Twitter

Cliquez sur ce lien : Je demande à ma banque sur Twitter ce qu'elle fait de l'argent du LDDS

J'envoie un courrier ou un mail

Téléchargez et personnalisez le modèle de courrier :
OpenDocument Text - 14.7 ko

Ou copiez le texte ci-dessous :

Madame, monsieur,

Le dernier rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) est formel : pour maintenir le réchauffement planétaire en dessous de 1,5 ° C, nous devons renoncer à extraire davantage de charbon, de pétrole et de gaz. Avec l'accélération des dérèglements climatiques, nous n'avons plus la possibilité d'attendre, il est urgent d'arrêter de financer les industries fossiles pour que le carbone reste où il doit être : dans le sol.

En tant que banque collectrice du Livret de développement durable et solidaire (LDDS), vous avez la possibilité de conserver jusqu'à 40% de l'argent que vous collectez. 80% de cet argent est fléché vers le financement des PME, qu'elles aient des activités soutenables ou pas, 10% vers les travaux d'économies d'énergie dans les bâtiments anciens et 10% dont vous pouvez faire ce que vous voulez. En réalité, rien ne me garantit que cet argent finance des projets contribuant effectivement à la transition énergétique ou à la réduction de l'empreinte climatique. Cela entre en totale contradiction non seulement avec l'impératif climatique, mais aussi avec le label « développement durable et solidaire » vendu à vos client·e·s et cela pourrait constituer une forme de publicité mensongère.

C'est la raison pour laquelle je souhaite que vous m'apportiez des réponses précises et chiffrées aux questions suivantes :
Pouvez vous me garantir que l'argent du LDDS géré par votre banque finance des projets contribuant effectivement à la transition énergétique ou à la réduction de l'empreinte climatique ?
Pouvez-vous me détailler précisément les investissements que vous réalisez avec l'argent du LDDS ?

Dans l'attente d'une réponse de votre part, je vous prie d'agréer nos sincères salutations,

Prénom, Nom

Categories: Attac Planet

Je demande au Crédit agricole ce qu'il fait de l'argent du LDDS

Tue, 20/11/2018 - 13:19

Envoyez un courrier, un tweet ou un mail pour savoir ce que fait votre banque avec l'argent du Livret Développement Durable et Solidaire.

Votre banque vous a répondu ? Envoyez-nous sa réponse par email à actions-ldds@attac.org

J'interpelle ma banque via Twitter

Cliquez sur ce lien : Je demande à ma banque sur Twitter ce qu'elle fait de l'argent du LDDS

J'envoie un courrier ou un mail

Téléchargez et personnalisez le modèle de courrier :
OpenDocument Text - 14.7 ko

Ou copiez le texte ci-dessous :

Madame, monsieur,

Le dernier rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) est formel : pour maintenir le réchauffement planétaire en dessous de 1,5 ° C, nous devons renoncer à extraire davantage de charbon, de pétrole et de gaz. Avec l'accélération des dérèglements climatiques, nous n'avons plus la possibilité d'attendre, il est urgent d'arrêter de financer les industries fossiles pour que le carbone reste où il doit être : dans le sol.

En tant que banque collectrice du Livret de développement durable et solidaire (LDDS), vous avez la possibilité de conserver jusqu'à 40% de l'argent que vous collectez. 80% de cet argent est fléché vers le financement des PME, qu'elles aient des activités soutenables ou pas, 10% vers les travaux d'économies d'énergie dans les bâtiments anciens et 10% dont vous pouvez faire ce que vous voulez. En réalité, rien ne me garantit que cet argent finance des projets contribuant effectivement à la transition énergétique ou à la réduction de l'empreinte climatique. Cela entre en totale contradiction non seulement avec l'impératif climatique, mais aussi avec le label « développement durable et solidaire » vendu à vos client·e·s et cela pourrait constituer une forme de publicité mensongère.

C'est la raison pour laquelle je souhaite que vous m'apportiez des réponses précises et chiffrées aux questions suivantes :
Pouvez vous me garantir que l'argent du LDDS géré par votre banque finance des projets contribuant effectivement à la transition énergétique ou à la réduction de l'empreinte climatique ?
Pouvez-vous me détailler précisément les investissements que vous réalisez avec l'argent du LDDS ?

Dans l'attente d'une réponse de votre part, je vous prie d'agréer nos sincères salutations,

Prénom, Nom

Categories: Attac Planet

Attac s'invite à l'inauguration de l'Apple store des Champs-Elysées

Mon, 19/11/2018 - 17:43

Apple inaugurait son plus grand magasin de France ce dimanche 18 novembre sur les Champs-Elysées à Paris. Une occasion pour Attac de rappeler que la première multinationale au monde ne paye toujours pas sa juste part d'impôts en France. #ApplePayeTesImpots

  • « Apple, paye tes impôts ! » : Attac manifeste contre l'ouverture d'un magasin à Paris, Le Monde

    « Emmanuel Macron multiplie les cadeaux pour les plus riches et laisse faire une évasion fiscale qui coûte aujourd'hui 80 milliards d'euros à l'État chaque année, c'est-à-dire globalement le déficit public français », s'est indignée la porte-parole d'Attac, pour qui « le gouvernement français n'a rien fait d'efficace contre les multinationales ».

  • Éditorial. Si loin, si près, l'Humanité, par Patrick Apel-Muller

    La première capitalisation boursière au monde s'est en partie constituée sur l'évitement de l'impôt, avec la complicité des gouvernants. Aux uns, l'on fait payer la facture d'une industrie polluante ; aux autres sont destinés les tapis rouges et les cadeaux fiscaux.

Reprise de la dépêche de l'AFP
Categories: Attac Planet

Interpellez votre banque pour lui demander ce qu'elle fait avec l'argent du Livret de Développement Durable et Solidaire

Mon, 19/11/2018 - 17:19

Envoyez un courrier, un tweet ou un mail pour savoir ce que fait votre banque avec l'argent du Livret de Développement Durable et Solidaire.

Votre banque vous a répondu ? Envoyez-nous sa réponse par email à actions-ldds@attac.org

Vous trouverez sur cette page le niveau de toxicité du Livret de Développement Durable et Solidaire proposé par les banques françaises.

Nous mettrons à jour cette page au fur-et-à-mesure des réponses apportées par chaque banque.

Cliquez ci-dessous sur le logo de votre banque pour être redirigé vers la page d'interpellation de celle-ci !

/* Variables ================================== */ /* Tables ================================== */ .Rtable { display: flex; flex-wrap: wrap; margin: 0 0 3em 0; padding: 0; } .Rtable-cell { box-sizing: border-box; flex-grow: 1; width: 100%; padding: 0.8em 1.2em; overflow: hidden; list-style: none; border: solid 3px white; background: rgba(112, 128, 144, 0.2); } .Rtable-cell > h1, .Rtable-cell > h2, .Rtable-cell > h3, .Rtable-cell > h4, .Rtable-cell > h5, .Rtable-cell > h6 { margin: 0; } /* Table column sizing ================================== */ .Rtable--2cols > .Rtable-cell { width: 50%; } .Rtable--3cols > .Rtable-cell { align-self:stretch; display:flex; align-items:center; width: 33.33%; } .Rtable--3cols > .Rtable-cell-little-third { width: 15%; align-self:stretch; display:flex; align-items:center; } .tailleLogo { width: 70px; margin: auto; } .Rtable--4cols > .Rtable-cell { width: 25%; } .Rtable--5cols > .Rtable-cell { width: 20%; } .Rtable--6cols > .Rtable-cell { width: 16.6%; } /* Apply styles ================================== */ .Rtable { position: relative; top: 3px; left: 3px; font-weight:bold; } .Rtable-cell { margin: -3px 0 0 -3px; background-color: white; border-color: #e2e6e9; } /* Cell styles ================================== */ .Rtable-cell--dark { background-color: #b8c0c8; border-color: #a9b3bc; color: white; } .Rtable-cell--dark > h1, .Rtable-cell--dark > h2, .Rtable-cell--dark > h3, .Rtable-cell--dark > h4, .Rtable-cell--dark > h5, .Rtable-cell--dark > h6 { color: white; } .Rtable-cell--bad { background-color: #f96b6b; border-color: #e65a5a; } .Rtable-cell--light { background-color: white; border-color: #e2e6e9; } .Rtable-cell--highlight { background-color: lightgreen; border-color: #64e764; } .Rtable-cell--alert { background-color: #fba53b; border-color: #f99b29; color: white; } .Rtable-cell--alert > h1, .Rtable-cell--alert > h2, .Rtable-cell--alert > h3, .Rtable-cell--alert > h4, .Rtable-cell--alert > h5, .Rtable-cell--alert > h6 { color: white; } .Rtable-cell--head { background-color: slategrey; border-color: #5a6673; color: white; } .Rtable-cell--head > h1, .Rtable-cell--head > h2, .Rtable-cell--head > h3, .Rtable-cell--head > h4, .Rtable-cell--head > h5, .Rtable-cell--head > h6 { color: white; } .Rtable-cell--foot { background-color: slategrey; border-color: #5a6673; color:white; } Légende des banques toxiques Banque propre Banque toxique Réponse de la banque peu précise, il faut solliciter cette banque. La banque n'a donné aucune réponse, il faut l'interpeller ! Votre banque est-elle toxique pour la planète ? Banque Bnp Paribas Société Générale HSBC La Banque Postale Crédit Coopératif Crédit Agricole Banque Réponse Banque toxique Banque toxique La banque n'a donné aucune réponse, il faut l'interpeller ! Réponse de la banque peu précise, il faut solliciter cette banque. Banque propre Banque toxique Réponse Interpellez ! Interpellez !

Votre banque vous a répondu ? Envoyez-nous sa réponse par email à actions-ldds@attac.org

Categories: Attac Planet

Quelle écologie pour le #LDDS de MA banque ?

Mon, 19/11/2018 - 17:19

Envoyez un courrier, un twit ou un mail pour savoir ce que fait votre banque avec l'argent du Livret Développement Durable et Solidaire.

Votre banque vous a répondu ? Envoyez-nous sa réponse par email à actions-ldds@attac.org

Vous trouverez sur cette page le niveau de toxicité du #LDDS proposé par les banques françaises.

Nous mettrons à jour cette page au fur-et-à-mesure des réponses concrètes apportées par chaque banque concernée.

Cliquez ci-dessous sur le logo de votre banque pour être redirigé vers la page d'interpellation de celle-ci !

/* Variables ================================== */ /* Tables ================================== */ .Rtable { display: flex; flex-wrap: wrap; margin: 0 0 3em 0; padding: 0; } .Rtable-cell { box-sizing: border-box; flex-grow: 1; width: 100%; padding: 0.8em 1.2em; overflow: hidden; list-style: none; border: solid 3px white; background: rgba(112, 128, 144, 0.2); } .Rtable-cell > h1, .Rtable-cell > h2, .Rtable-cell > h3, .Rtable-cell > h4, .Rtable-cell > h5, .Rtable-cell > h6 { margin: 0; } /* Table column sizing ================================== */ .Rtable--2cols > .Rtable-cell { width: 50%; } .Rtable--3cols > .Rtable-cell { align-self:stretch; display:flex; align-items:center; width: 33.33%; } .Rtable--3cols > .Rtable-cell-little-third { width: 15%; align-self:stretch; display:flex; align-items:center; } .tailleLogo { width: 70px; margin: auto; } .Rtable--4cols > .Rtable-cell { width: 25%; } .Rtable--5cols > .Rtable-cell { width: 20%; } .Rtable--6cols > .Rtable-cell { width: 16.6%; } /* Page styling ================================== */ /* @font-face { font-family: 'Josefin Sans'; font-style: normal; font-weight: 400; src: local('Josefin Sans Regular'), local('JosefinSans-Regular'), url(https://fonts.gstatic.com/s/josefinsans/v12/Qw3aZQNVED7rKGKxtqIqX5EUDXx9.ttf) format('truetype'); } @font-face { font-family: 'Josefin Sans'; font-style: normal; font-weight: 700; src: local('Josefin Sans Bold'), local('JosefinSans-Bold'), url(https://fonts.gstatic.com/s/josefinsans/v12/Qw3FZQNVED7rKGKxtqIqX5Ectllte10k.ttf) format('truetype'); } */ html { height: 100%; background-color: #EEE; } body { box-sizing: border-box; min-height: 100%; margin: 0 auto; padding: 2em; max-width: 800px; /* font-family: 'Josefin Sans', sans-serif; font-size: 1.2em; */ background-color: white; border: double 3px #DDD; border-top: none; border-bottom: none; } /* h1, h2, h3, h4, h5, h6 { margin-top: 0; } */ /* h3 { font-size: 1.2em; } h4 { font-size: 1em; } */ /* strong { color: #434d57; } */ /* Apply styles ================================== */ .Rtable { position: relative; top: 3px; left: 3px; font-weight:bold; } .Rtable-cell { margin: -3px 0 0 -3px; background-color: white; border-color: #e2e6e9; } /* Cell styles ================================== */ .Rtable-cell--dark { background-color: #b8c0c8; border-color: #a9b3bc; color: white; } .Rtable-cell--dark > h1, .Rtable-cell--dark > h2, .Rtable-cell--dark > h3, .Rtable-cell--dark > h4, .Rtable-cell--dark > h5, .Rtable-cell--dark > h6 { color: white; } .Rtable-cell--bad { background-color: #f96b6b; border-color: #e65a5a; } .Rtable-cell--light { background-color: white; border-color: #e2e6e9; } .Rtable-cell--highlight { background-color: lightgreen; border-color: #64e764; } .Rtable-cell--alert { background-color: #fba53b; border-color: #f99b29; color: white; } .Rtable-cell--alert > h1, .Rtable-cell--alert > h2, .Rtable-cell--alert > h3, .Rtable-cell--alert > h4, .Rtable-cell--alert > h5, .Rtable-cell--alert > h6 { color: white; } .Rtable-cell--head { background-color: slategrey; border-color: #5a6673; color: white; } .Rtable-cell--head > h1, .Rtable-cell--head > h2, .Rtable-cell--head > h3, .Rtable-cell--head > h4, .Rtable-cell--head > h5, .Rtable-cell--head > h6 { color: white; } .Rtable-cell--foot { background-color: slategrey; border-color: #5a6673; color:white; } Légende des banques toxiques Banque propre Banque toxique Réponse de la banque peu précise, il faut solliciter cette banque. La banque n'a donné aucune réponse, il faut l'interpeller ! Votre banque est-elle toxique pour la planète ? Banque Bnp Paribas Société Générale HSBC La Banque Postale Crédit Coop Crédit Agricole Banque Réponse Banque toxique Banque toxique La banque n'a donné aucune réponse, il faut l'interpeller ! Réponse de la banque peu précise, il faut solliciter cette banque. Banque propre Banque toxique Réponse Interpellez ! Interpellez !

** Votre banque vous a répondu ? Envoyez-nous sa réponse par email à actions-ldds@attac.org

Categories: Attac Planet

Je demande à BNP Paribas ce qu'elle fait de l'argent du LDDS

Mon, 19/11/2018 - 16:12

Envoyez un courrier, un tweet ou un mail pour savoir ce que fait votre banque avec l'argent du Livret Développement Durable et Solidaire.

Votre banque vous a répondu ? Envoyez-nous sa réponse par email à actions-ldds@attac.org

J'interpelle ma banque via Twitter

Cliquez sur ce lien : Je demande à ma banque sur Twitter ce qu'elle fait de l'argent du LDDS

J'envoie un courrier ou un mail

Téléchargez et personnalisez le modèle de courrier :
OpenDocument Text - 14.7 ko

Ou copiez le texte ci-dessous :

Madame, monsieur,

Le dernier rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) est formel : pour maintenir le réchauffement planétaire en dessous de 1,5 ° C, nous devons renoncer à extraire davantage de charbon, de pétrole et de gaz. Avec l'accélération des dérèglements climatiques, nous n'avons plus la possibilité d'attendre, il est urgent d'arrêter de financer les industries fossiles pour que le carbone reste où il doit être : dans le sol.

En tant que banque collectrice du Livret de développement durable et solidaire (LDDS), vous avez la possibilité de conserver jusqu'à 40% de l'argent que vous collectez. 80% de cet argent est fléché vers le financement des PME, qu'elles aient des activités soutenables ou pas, 10% vers les travaux d'économies d'énergie dans les bâtiments anciens et 10% dont vous pouvez faire ce que vous voulez. En réalité, rien ne me garantit que cet argent finance des projets contribuant effectivement à la transition énergétique ou à la réduction de l'empreinte climatique. Cela entre en totale contradiction non seulement avec l'impératif climatique, mais aussi avec le label « développement durable et solidaire » vendu à vos client·e·s et cela pourrait constituer une forme de publicité mensongère.

C'est la raison pour laquelle je souhaite que vous m'apportiez des réponses précises et chiffrées aux questions suivantes :
Pouvez vous me garantir que l'argent du LDDS géré par votre banque finance des projets contribuant effectivement à la transition énergétique ou à la réduction de l'empreinte climatique ?
Pouvez-vous me détailler précisément les investissements que vous réalisez avec l'argent du LDDS ?

Dans l'attente d'une réponse de votre part, je vous prie d'agréer nos sincères salutations,

Prénom, Nom

Categories: Attac Planet

Je demande à BNP Paribas ce qu'elle fait de l'argent du LDDS

Mon, 19/11/2018 - 16:12

Envoyez un courrier, un tweet ou un mail pour savoir ce que fait votre banque avec l'argent du Livret Développement Durable et Solidaire.

Votre banque vous a répondu ? Envoyez-nous sa réponse par email à actions-ldds@attac.org

J'interpelle ma banque via Twitter

Cliquez sur ce lien : Je demande à ma banque sur Twitter ce qu'elle fait de l'argent du LDDS

J'envoie un courrier ou un mail

Téléchargez et personnalisez le modèle de courrier :
OpenDocument Text - 14.7 ko

Ou copiez le texte ci-dessous :

Madame, monsieur,

Le dernier rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) est formel : pour maintenir le réchauffement planétaire en dessous de 1,5 ° C, nous devons renoncer à extraire davantage de charbon, de pétrole et de gaz. Avec l'accélération des dérèglements climatiques, nous n'avons plus la possibilité d'attendre, il est urgent d'arrêter de financer les industries fossiles pour que le carbone reste où il doit être : dans le sol.

En tant que banque collectrice du Livret de développement durable et solidaire (LDDS), vous avez la possibilité de conserver jusqu'à 40% de l'argent que vous collectez. 80% de cet argent est fléché vers le financement des PME, qu'elles aient des activités soutenables ou pas, 10% vers les travaux d'économies d'énergie dans les bâtiments anciens et 10% dont vous pouvez faire ce que vous voulez. En réalité, rien ne me garantit que cet argent finance des projets contribuant effectivement à la transition énergétique ou à la réduction de l'empreinte climatique. Cela entre en totale contradiction non seulement avec l'impératif climatique, mais aussi avec le label « développement durable et solidaire » vendu à vos client·e·s et cela pourrait constituer une forme de publicité mensongère.

C'est la raison pour laquelle je souhaite que vous m'apportiez des réponses précises et chiffrées aux questions suivantes :
Pouvez vous me garantir que l'argent du LDDS géré par votre banque finance des projets contribuant effectivement à la transition énergétique ou à la réduction de l'empreinte climatique ?
Pouvez-vous me détailler précisément les investissements que vous réalisez avec l'argent du LDDS ?

Dans l'attente d'une réponse de votre part, je vous prie d'agréer nos sincères salutations,

Prénom, Nom

Categories: Attac Planet

Je demande à BNP Paribas ce qu'elle fait de l'argent du LDDS

Mon, 19/11/2018 - 16:12

Envoyez un courrier, un tweet ou un mail pour savoir ce que fait votre banque avec l'argent du Livret Développement Durable et Solidaire.

Votre banque vous a répondu ? Envoyez-nous sa réponse par email à actions-ldds@attac.org

J'interpelle ma banque via Twitter

Cliquez sur ce lien : Je demande à ma banque sur Twitter ce qu'elle fait de l'argent du LDDS

J'envoie un courrier ou un mail

Téléchargez et personnalisez le modèle de courrier :
OpenDocument Text - 14.7 ko

Ou copiez le texte ci-dessous :

Madame, monsieur,

Le dernier rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) est formel : pour maintenir le réchauffement planétaire en dessous de 1,5 ° C, nous devons renoncer à extraire davantage de charbon, de pétrole et de gaz. Avec l'accélération des dérèglements climatiques, nous n'avons plus la possibilité d'attendre, il est urgent d'arrêter de financer les industries fossiles pour que le carbone reste où il doit être : dans le sol.

En tant que banque collectrice du Livret de développement durable et solidaire (LDDS), vous avez la possibilité de conserver jusqu'à 40% de l'argent que vous collectez. 80% de cet argent est fléché vers le financement des PME, qu'elles aient des activités soutenables ou pas, 10% vers les travaux d'économies d'énergie dans les bâtiments anciens et 10% dont vous pouvez faire ce que vous voulez. En réalité, rien ne me garantit que cet argent finance des projets contribuant effectivement à la transition énergétique ou à la réduction de l'empreinte climatique. Cela entre en totale contradiction non seulement avec l'impératif climatique, mais aussi avec le label « développement durable et solidaire » vendu à vos client·e·s et cela pourrait constituer une forme de publicité mensongère.

C'est la raison pour laquelle je souhaite que vous m'apportiez des réponses précises et chiffrées aux questions suivantes :
Pouvez vous me garantir que l'argent du LDDS géré par votre banque finance des projets contribuant effectivement à la transition énergétique ou à la réduction de l'empreinte climatique ?
Pouvez-vous me détailler précisément les investissements que vous réalisez avec l'argent du LDDS ?

Dans l'attente d'une réponse de votre part, je vous prie d'agréer nos sincères salutations,

Prénom, Nom

Categories: Attac Planet

Interpellez votre banque pour lui demander ce qu'elle fait avec l'argent du Livret de Développement Durable et Solidaire

Sun, 18/11/2018 - 17:19

Envoyez un courrier, un tweet ou un mail pour savoir ce que fait votre banque avec l'argent du Livret de Développement Durable et Solidaire.

Votre banque vous a répondu ? Envoyez-nous sa réponse par email à actions-ldds@attac.org

Nous mettrons à jour cette page au fur-et-à-mesure des réponses apportées par chaque banque.

Cliquez ci-dessous sur le logo de votre banque pour l'interpeller

Interpellez votre banque /* Variables ================================== */ /* Tables ================================== */ .Rtable { display: flex; flex-wrap: wrap; margin: 0 0 3em 0; padding: 0; } .Rtable-cell { box-sizing: border-box; flex-grow: 1; width: 100%; padding: 0.8em 1.2em; overflow: hidden; list-style: none; border: solid 3px white; background: rgba(112, 128, 144, 0.2); } .Rtable-cell > h1, .Rtable-cell > h2, .Rtable-cell > h3, .Rtable-cell > h4, .Rtable-cell > h5, .Rtable-cell > h6 { margin: 0; } /* Table column sizing ================================== */ .Rtable--2cols > .Rtable-cell { width: 50%; } .Rtable--2cols > .Rtable-cell-little-last { width: 10%; /* align-self:stretch; display:flex; align-items:center; text-align:center; */ } .Rtable--2cols > .Rtable-cell-little-last > img{ /* width:100px; */ margin: auto; } .Rtable--3cols > .Rtable-cell { align-self:stretch; display:flex; align-items:center; width: 33.33%; } /* .Rtable--3cols > .Rtable-cell-little-last { width: 15%; align-self:stretch; display:flex; align-items:center; } */ .imgLogo { display: flex; align-items: center; justify-content: center; margin: auto; } .tailleLogo { width: 100px; margin: auto; } .Rtable--4cols > .Rtable-cell { width: 25%; } .Rtable--5cols > .Rtable-cell { width: 20%; } .Rtable--6cols > .Rtable-cell { width: 16.6%; } /* Apply styles ================================== */ .Rtable { position: relative; top: 3px; left: 3px; font-weight:bold; } .Rtable-cell { margin: -3px 0 0 -3px; background-color: white; border-color: #e2e6e9; } /* Cell styles ================================== */ .Rtable-cell--dark { background-color: #b8c0c8; border-color: #a9b3bc; color: white; } .Rtable-cell--dark > h1, .Rtable-cell--dark > h2, .Rtable-cell--dark > h3, .Rtable-cell--dark > h4, .Rtable-cell--dark > h5, .Rtable-cell--dark > h6 { color: white; } .Rtable-cell--bad { background-color: #f96b6b; border-color: #e65a5a; } .Rtable-cell--light { background-color: white; border-color: #e2e6e9; } .Rtable-cell--highlight { background-color: lightgreen; border-color: #64e764; } .Rtable-cell--alert { background-color: #fba53b; border-color: #f99b29; color: white; } .Rtable-cell--alert > h1, .Rtable-cell--alert > h2, .Rtable-cell--alert > h3, .Rtable-cell--alert > h4, .Rtable-cell--alert > h5, .Rtable-cell--alert > h6 { color: white; } .Rtable-cell--head { background-color: slategrey; border-color: #5a6673; color: white; } .Rtable-cell--head > h1, .Rtable-cell--head > h2, .Rtable-cell--head > h3, .Rtable-cell--head > h4, .Rtable-cell--head > h5, .Rtable-cell--head > h6 { color: white; } .Rtable-cell--foot { background-color: slategrey; border-color: #5a6673; color:white; } /* img { display: block; margin-left: auto; margin-right: auto; } */ Banque propre Banque toxique Réponse de la banque peu précise, il faut solliciter cette banque. La banque n'a donné aucune réponse, il faut l'interpeller ! --> Votre banque est-elle toxique pour la planète ? Banque Bnp Paribas Société Générale HSBC La Banque Postale Crédit Coopératif Crédit Agricole Caisse d'épargne Banque Populaire Crédit du Nord Crédit Mutuel Le Crédit Lyonnais BRED Banque Interpellez votre banque en cliquant sur son logo ! credit-agricole-logo Interpellez votre banque en cliquant sur son logo !

Votre banque vous a répondu ? Envoyez-nous sa réponse par email à actions-ldds@attac.org

Categories: Attac Planet

Nouvelle action d'Attac : Apple inaugure son temple de l'évasion fiscale sur les Champs-Elysées

Sun, 18/11/2018 - 15:40

Ce dimanche 18 novembre, 70 militant·e·s d'Attac sont venus fêter à leur manière l'ouverture de l'Apple store des Champs-Elysées. Au cours d'une « contre inauguration festive », les militant·e·s ont organisé le procès de la marque à la pomme, la plus grande évadée fiscale du monde. « Mac man », un personnage parodique représentant la cupidité d'Apple, devait répondre aux accusations suivantes : évasion fiscale, obsolescence programmée, exploitation de travailleurs, matraquage publicitaire, saccage environnemental.

Pour Raphaël Pradeau, porte-parole d'Attac France : « si Apple peut ouvrir un magasin gigantesque sur l'avenue la plus prestigieuse du monde, c'est parce que, à la différence des citoyens, des artisans, des commerçants et autres PME, la marque ne paie pas sa juste part d'impôts. Attac a révélé dans son rapport « Apple le hold-up mondial » que, sans ses montages fiscaux sophistiqués, la marque à la pomme aurait dû payer 16 milliards d'euros d'impôts supplémentaires à l'échelle de l'Union européenne, dont 2,7 milliards pour la France, depuis 2002. »

Pour Aurélie Trouvé, porte-parole d'Attac France : « un an après les Paradise Papers, aucune mesure n'a été adoptée par le gouvernement d'Emmanuel Macron pour enrayer l'évasion fiscale des multinationales, et comme une provocation, Apple ouvre une boutique fastueuse à coté de McDonald's ou HSBC. Les Champs-Elysées, c'est l'avenue des évadés fiscaux avec des dizaines de boutiques de multinationales prêtes à tout pour ne pas payer leur juste part d'impôt. Cela renforce le sentiment d'injustice fiscale et alimente la colère sociale exprimée ce week-end par le mouvement des gilets jaunes. »

Pourtant des mesures pourraient être mises en œuvre pour stopper l'évasion fiscale des multinationales :

  • un reporting public pays par pays pour lever le voile sur ces pratiques ;
  • un renforcement des moyens administratifs, policiers et judiciaires - aujourd'hui très insuffisants - pour lutter efficacement contre l'évasion fiscale ;
  • une taxation des multinationales, sur la base de leur activité réelle dans chaque pays, afin d'immuniser durablement le système fiscal contre les transferts artificiels de bénéfices vers les paradis fiscaux.

Cet argent récupéré auprès des évadés fiscaux, est indispensable pour relever les défis écologiques et sociaux qui s'imposent à nos sociétés. Les militant·e·s d'Attac poursuivront sans relâche leurs actions contre Apple et les multinationales qui pratiquent massivement l'évasion fiscale, tant que les mesures nécessaires ne seront pas adoptées.

Crédits photos : Wladislas Aulner

Categories: Attac Planet

Traité de commerce Japon - Union Européenne, nous avons 1 mois pour agir !

Thu, 15/11/2018 - 12:22

Démarrées en 2012, les négociations du JEFTA, traité de commerce et d'investissement entre l'Union européenne et le Japon, sont restées opaques jusqu'en septembre 2017.
Il nous reste un mois pour agir ! Ce texte doit être soumis à l'approbation du Parlement européen entre le 11 et le 13 décembre prochain sans consultation des parlements nationaux.


Le Collectif Stop TAFTA-CETA et contre les accords de libre-échange interpelle les parlementaires européens pour qu'ils votent contre ce traité.

Je soutiens la campagne Attac contre les traités de libre-échange

Pour en finir avec les accords transatlantiques TAFTA et CETA, nous avons besoin de vous !

Campagne de dons

Categories: Attac Planet

Traité de commerce Japon - Union Européenne, nous avons 1 mois pour agir !

Thu, 15/11/2018 - 12:22

Démarrées en 2012, les négociations du JEFTA, traité de commerce et d'investissement entre l'Union européenne et le Japon, sont restées opaques jusqu'en septembre 2017.
Il nous reste un mois pour agir ! Ce texte doit être soumis à l'approbation du Parlement européen entre le 11 et le 13 décembre prochain sans consultation des parlements nationaux.


Le Collectif Stop TAFTA-CETA et contre les accords de libre-échange interpelle les parlementaires européens pour qu'ils votent contre ce traité. Cliquer ici

  • Le JEFTA contient un chapitre sur la coopération réglementaire, voie ouverte aux entreprises transnationales pour influer sur les réglementations nationales, notamment en matière d'agriculture, de droits sociaux, de protection de l'environnement, du consommateur et des données personnelles.
  • Il adopte l'approche des « listes négatives » pour la libéralisation des services : tout service qui n'est pas explicitement exclu de l'accord est considéré comme un marché ouvert. La défense des hôpitaux, écoles et transports publics n'est plus garantie si ces services ne sont pas explicitement protégés par les États.
  • Le JEFTA ne comporte pas de mécanisme de sanctions rendant contraignantes les normes sociales et environnementales référencées dans le chapitre sur le développement durable.
Le Collectif Stop TAFTA-CETA France demande aux eurodéputé·e·s français·e·s de voter contre le JEFTA et de s'opposer à la logique des accords commerciaux secrets qui font passer les intérêts des entreprises avant tout !

Je soutiens la campagne Attac contre les traités de libre-échange

Pour en finir avec les accords transatlantiques TAFTA et CETA, nous avons besoin de vous !

Campagne de dons

Categories: Attac Planet

Lettre ouverte : les collectivités territoriales ont besoin d'espace démocratique pour protéger les intérêts des citoyens !

Wed, 14/11/2018 - 12:54

L'UE pourrait encore réduire les capacités des villes, et plus largement des collectivités territoriales, de prendre des mesures réellement « progressistes », à travers un accord qui est en cours de négociation dans le cadre de la révision d'une partie de la directive sur les services, dite directive Bolkestein. Les communes devraient en effet informer la Commission européenne de toute nouvelle mesure réglementaire concernant les services trois mois avant la prise de décision. Par cette lettre ouverte, les organisations et communes signataires appellent les institutions européennes et les gouvernements des pays-membres à rejeter cette proposition.

Lettre ouverte aux gouvernements de l'UE

Halte à la Procédure de notification sur les services de l'UE – les villes ont besoin d'espace démocratique pour protéger les intérêts des citoyens !

Nous, représentants de villes européennes, d'organisations de la société civile et de syndicats, voulons exprimer notre profonde inquiétude quant au projet de Procédure de notification sur les services. Avec ce projet, au lieu de simplement informer la Commission européenne a posteriori comme c'est le cas à présent, les nouvelles réglementations et décisions locales devront être notifiées à l'avance à la Commission et seront sujettes à son approbation préalable.

Cela réduirait les possibilités de politiques progressistes, y compris au niveau local. Comme le souligne une résolution de septembre 2018 du conseil municipal d'Amsterdam, la procédure de notification proposée engendrera des délais inutiles et « portera gravement atteinte à l'autonomie des collectivités locales, et constitue donc une menace pour la démocratie locale ». Ce projet créerait des obstacles majeurs pour les politiques municipales progressistes, comme celles qui visent à contenir la hausse du prix des logements.

La procédure proposée est disproportionnée et en contradiction avec le principe de subsidiarité, tout comme avec l'obligation de l'UE, dans le cadre du Traité de Lisbonne, de respecter l'autonomie des administrations régionales et locales. Les villes ont un rôle central à jouer pour faire face aux problèmes sociaux et environnementaux de l'Europe, et pour faire vivre une démocratie basée sur l'engagement actif des citoyens. Le projet de Procédure de notification sur les services restreindrait l'espace démocratique des villes est il est donc complètement inacceptable.

Signataires

  • Municipal and regional party platforms
  • Barcelona en Comú, Catalonia, Spain
  • Catalunya en Comú, Catalonia, Spain
  • Coordinadora de Zaragoza en Común, Spain
  • Ganemos Córdoba, Spain
  • Ganemos Jerez, Spain
  • Grupo Municipal Somos Oviedo/Uvieu, Ayunamento de Oviedo, Asturias, Spain
  • Grupo Municipal València en Comú del Ayuntamiento de València, Spain
  • Irabazi-Ganemos Eibar, Spain
  • Izquierda Unida-Los Verdes de Villaconejos, Madrid, Spain
  • Grup Municipal MÉS per Palma, Balearic Islands, Spain
  • Participa Sevilla, Spain
  • Podemos-Cádiz, Spain
  • Reacciona Talaveruela, Spain
  • Rassemblement citoyen de la gauche et des écologistes, Grenoble, France
  • Som Gramenet, Catalonia
  • Somos Mieres, Spain
  • Xixón Sí Puede, Spain

Autorités locales (nom du maire - nom de l'autorité locale)

  • Jacques Boutault - Paris 2e arrondissement, France
  • José María González - Alcalde de Cádiz, Spain
  • Damien Carême - Maire de Grande Synthe, France
  • Nathalie Perrin-Gilbert - Lyon 1er arrondissement, France
  • Jacqueline Belhomme - Maire de Malakoff, France
  • Pierre Aschieri - Maire de Mouans-Sartoux, France

Organisations :

  • Action from Ireland (Afri)
  • ACV-CSC, Belgium
  • AITEC, France
  • Alternativa3, Spain
  • Alternativa antimilitarista MOC, Canarias, Spain
  • Ander Europa, Belgium & The Netherlands
  • Asociación Canaria de Economía Alternativa, Spain
  • ASiA- Associació Salut i Agroecologia of the Barcelona, Catalonia
  • L'association Open Atlas, France
  • Attac Austria
  • Attac France
  • Attac Germany
  • Attac Spain
  • Austrian Federal Chamber of Labour
  • Austrian Trade Union Federation
  • Both ENDS, The Netherlands
  • CADTM, Belgium
  • Campaign Against TCI (Trade and Investment Treaties), Catalonia
  • Campaña « No a los tratados de comercio e inversión », Spain
  • Comisiones Obreras (CCOO), Spain
  • Confederación General del Trabajo de España (CGT)
  • Convergence nationale des collectifs de défense et de développement des services publics, France
  • Coordination eau Île-de-France, France
  • Confederación Intersindical, Spain
  • Corporate Europe Observatory (CEO)
  • Eau Bien Commun, France
  • Ecologistas en Acción (Spain)
  • Entrepueblos/Entrepobles/Entrepobos/Herriartem Spain
  • European Federation of Public Services Unions (EPSU)
  • EQUO, Spain
  • European Water Movement - Europe
  • EuSAIN (European Sanitation Initiative), Netherlands
  • EYATH Trade Union, Greece
  • Federación Española de Ingeniería Sin Fronteras, Spain
  • Federation of Ecologists in Action of Catalonia
  • Food & Water Europe
  • FSC-CCOO (Comisiones Obreras, Federation of Citizen Services), Spain
  • Global Justice Now, United Kingdom
  • La Taula de l'Aigua de Mollet, Spain
  • Mouvement Ouvrier Chrétien, Belgium
  • Moviment per l'Aigua Pública i Democràtica (MAPiD), Barcelona, Spain
  • Municipal Services Project, Canada
  • ODG - Debt Observatory in Globalisation (Barcelona, Spain)
  • RAP-Red de agua pública (España)
  • Red de Municipios contra la Deuda Ilegítima y los Recortes,Valencia (España)
  • REDESSCAN (Red Canaria en defensa de los Servicios Sociales), Spain
  • SETEM, Spain
  • SOSte to Nero, Greece
  • Taula de l'aigua Terrassa, Spain
  • Transnational Institute (TNI)
  • TROCA- Plataforma por um Comércio Internacional Justo, Spain
  • Unión de Sindicatos de Trabajadores y Trabajadoras en Andalucía, Spain
  • Unite Branch NW389 (Greater Manchester), United Kingdom
  • Unión General de Trabajadores (UGT), Spain
  • WECF France
  • WECF International
  • We Own It, United Kingdom
Categories: Attac Planet

Les comités locaux

Tue, 13/11/2018 - 19:12

Les comités locaux participent aux campagnes d'Attac et contribuent aux luttes, résistances et alternatives locales.

Categories: Attac Planet

L'action citoyenne

Tue, 13/11/2018 - 18:39

Fondée en 1998, Attac (Association pour la taxation des transactions financières et pour l'action citoyenne) est une association qui milite pour la justice fiscale, sociale et écologique, et conteste le pouvoir pris par la finance sur les peuples et la nature.

Attac est une association indépendante portée par ses adhérent·e·s et ses donateurs·trices (près de 90% de nos ressources proviennent des adhésions et des dons que nous recevons).

Mouvement d'éducation populaire, l'association produit analyses et expertises, organise des conférences, des réunions publiques, participe à des manifestations et des mobilisations au niveau local, national et international.

Attac mène des actions pour favoriser le développement d'alternatives et pour mettre sous contrôle citoyen les banques et multinationales prédatrices.

S'engager avec Attac, c'est rejoindre ses 10 000 membres, sa centaine de comités locaux et avoir la possibilité de contribuer aux milliers d'actions citoyennes menées chaque année partout en France.

Pour recevoir nos infos et participer à nos prochaines campagnes et actions, inscrivez-vous ci-dessous.

Categories: Attac Planet

Rencontre-débat « Pour une marée populaire antiraciste »

Tue, 13/11/2018 - 18:17

Regroupées dans la diversité de leur champ d'intervention, nos organisations – associations, syndicats, organisations de jeunesse, forces politiques – ont été à l'initiative des mobilisations citoyennes « Marée populaire » du 26 mai contre la politique mise en œuvre par le gouvernement, pour l'égalité, la justice sociale et la solidarité.

Ces mobilisations s'inscrivent dans un contexte où l'augmentation de la précarité, la persistance d'un chômage de masse, les difficultés quotidiennes auxquelles est confrontée la grande majorité de la population s'accompagnent du développement de pratiques discriminatoires, de la montée du racisme structurel sous toutes ses formes. La xénophobie gagne de plus en plus tous les espaces sociaux, faisant le miel de la droite dure et de l'extrême droite. L'attitude des gouvernements européens, dont le nôtre, vis-à-vis des migrant·e·s et des travailleurs et travailleuses détaché·e·s participe de ce climat et le renforce.

Le combat pour l'égalité, la justice sociale et la solidarité, qui est au cœur de notre démarche « Marée populaire », exige de prendre la mesure de tous les actes et prises de position qui stigmatisent une partie de la population en raison de sa religion, de sa couleur de peau, de sa culture, de son origine migratoire.

Afin de combattre ces constructions, nous appelons à organiser partout en France des initiatives unitaires et publiques contre le racisme.

En Île-de-France
Mercredi 21 novembre - de 18 h à 22 h
Bourse du travail de Saint Denis - Métro : Porte de Paris / Ligne 13

Quatre ateliers :
  • Quel rapport entre migrations et économie ? Le dumping social au sein de l'UE et au-delà
  • Les raisons des « routes » migratoires
  • Racisme structurel : travail, police, école, logement…
  • La montée des identitaires et des droites extrêmes au niveau européen
Une séance pleinière :
  • La mobilisation autour du Collectif Rosa Parks le 30 novembre et le 1er décembre
  • La journée de mobilisation internationale contre le racisme le 18 décembre
  • Une déclaration conclusive ami de « Marée Populaire"
Signataires :

Alternative et autogestion - Alternative libertaires - APEIS - Attac - Climat social - Collectif des associations citoyennes - CNDF - Collectif la Fête à Macron - Collectif Rosa Parks -la CGT - Coordination nationale des défense des hôpitaux et maternités de proximité - Convergence nationale de défense des services publics - DIDF - DIEM 25 - DAL - Ecologie sociale - EELV - Les Effronté.es - Ensemble ! - Femmes Egalité - Fondation Copernic - France Insoumise - Gauche Démocratique et Sociale - Générations.s - MJCF - Mouvement Ecolo - MNCP - Nouvelle Donne - NPA - PCF - PG - POID - PCOF - PRCF - République et Socialisme - Résistance Sociale - Snesup-FSU - Solidaires - Syndicat des Avocats de France - Syndicat de la Magistrature - UEC - UNEF - UNL

Categories: Attac Planet