Skip navigation

Plan d'action sur les paradis fiscaux : Accueil mitigé du collectif Échec aux paradis fiscaux

Communiqué d'Échec aux paradis fiscaux

Montréal, le 17 novembre 2017 – Le collectif Échec aux paradis fiscaux accueille de façon mitigée le plan d'action du gouvernement sur les paradis fiscaux présenté par le ministre Leitão vendredi dernier. Ce plan d'action contient quelques avancées, mais rejette malheureusement toutes les pistes de solution plus ambitieuses formulées par la Commission des finances publiques en avril dernier. « S'il est intéressant de voir que le gouvernement donne enfin suite au rapport de la Commission des finances publiques et propose quelques avancées, on réalise clairement, à la lecture du plan d'action, qu'il faudra en faire beaucoup plus pour affirmer qu'on freinera sérieusement le recours aux paradis fiscaux. Les multinationales pourront continuer de contourner impunément leurs obligations fiscales », déclare Daniel Boyer, président de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ).

Certains éléments positifs

Manifestation à Québec pour mettre fin au scandale fiscal !

Le collectif Échec aux paradis fiscaux, auquel notre association contribue activement, vous convie à une grande manifestation devant le Parlement à Québec le jeudi 23 novembre à midi.

Le récent scandale des Paradise Papers nous montre, encore une fois, l'ampleur du problème des paradis fiscaux et la nécessité de s'y attaquer sérieusement. Les paradis fiscaux causent un tort considérable à la société et nous en subissons toutes et tous les conséquences. Tous les ans, les États perdent des milliards de dollars qui ne peuvent plus être investis dans les services essentiels comme la santé et l'éducation.

Il est temps que ça cesse ! Nos gouvernements doivent agir avec plus de vigueur pour réellement freiner le phénomène. L'heure des vraies solutions a sonné. Venez manifester pour mettre fin au scandale fiscal !

Partagez l'événement Facebook

Voir en ligne : www.echecparadisfiscaux.ca/

Refuser l'injustice fiscale

Défini dans la Déclaration des droits de l'Homme et du citoyen comme une « contribution commune qui doit être répartie entre tous les citoyens en raison de leurs facultés », l'impôt est un des piliers de la démocratie. Or les politiques néolibérales ont discrédité l'impôt en le considérant comme une charge à réduire à tout prix. Non seulement l'impôt a perdu son rôle redistributif, mais il est devenu un facteur d'inégalités entre les contribuables et les territoires, conduisant à un affaiblissement du consentement à l'impôt. La contre-révolution fiscale introduite par Macron au profit des ultra-riches et des multinationales amplifie cette dangereuse évolution. Les organisations syndicales et citoyennes sont mobilisées pour refonder une fiscalité juste, adaptée aux défis sociaux et écologiques de ce début de 21e siècle. Attac est au premier rang de cette lutte, même si ses militant.e.s sont en proie à la répression.

Je n'étais jamais venue sur la ZAD

Une collaboration entre des habitant-es de la zad, le réalisateur Leo Leibovici et l 'actrice Lizzie Brochere, Je n'étais jamais venue sur la ZAD est un petit film qui nous invite à un voyage intime à travers le territoire libéré de la zad, à la recherche d'espoir en ces temps tourmentés.

-
Les vidéos

/
,
,
,

Rencontre trinationale à Mexico sur l'ALÉNA : communiqué et déclaration finale

Plus de 300 personnes représentant différentes organisations sociales du Québec, du Canada, des États-Unis et du Mexique ont complété, le week-end dernier dans la ville de Mexico, des discussions concernant la renégociation de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA). Cette rencontre se produisant en même temps que la ministre canadienne des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, rencontrait le secrétaire mexicain des Affaires étrangères, Luis Videgaray. Lire le communiqué du Réseau québécois sur l'intégration continentale (RQIC) et la Déclaration finale qui suit, une prise de position forte qui indique clairement ce que tout traité et processus de négociation d'un accord comme l'ALÉNA doivent être. Sur la photo au micro : Claude Vaillancourt d'ATTAC-Québec (photo : Denise Gagnon/FTQ).

Claude Vaillancourt à Paris avec Attac France et d'autres groupes qui demandent un référendum sur le CETA (AÉCG) et présentent un nouveau rapport

À l'occasion d'une conférence de presse organisée à l'Assemblée nationale française à Paris le 20 septembre, des dizaines d'organisations environnementales, associatives et syndicales ont officiellement demandé la suspension de l'application provisoire du CETA (AÉCG), l'accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada, prévue le 21 septembre et l'organisation d'un référendum sur le sujet. Claude Vaillancourt, président d'ATTAC-Québec y participait pour livrer le point de vue de l'opposition québécoise et canadienne à cet accord. Juste avant, des actions ont été menées devant l'Assemblée et le Sénat, entre autres. Pour plus d'infos sur le rapport, cliquer ici, d'autres photos ici, reportage télé avec Maxime Combes d'Attac France.

Le Monde en doc : Food Chains

lundi 2 octobre à 20:30 - 23:00
Cinémathèque Luxembourg
USA 2014 l vostall l 83‘ | c | Documentaire d'Sanjay Rawal | Avec Eric Schlosser, Eva Longoria, Dolores Huerta
There is more interest in food these days than ever, yet there is very little interest in the hands that pick it. Farmworkers, the foundation of our fresh food industry, are routinely abused and robbed of wages. In extreme cases they can be beaten, sexually harassed or even enslaved – all within the borders of the United States.
In this exposé, an intrepid group of Florida farmworkers battle to defeat the $4 trillion global supermarket industry through their ingenious Fair Food program, which partners with growers and retailers to improve working conditions for farm laborers in the United States.
« The film carries a powerful call to action for every viewer to demand that retailers use their power to eradicate abuse in their supply chains. The film is one of hope and promise for the triumph of morality over corporate greed - to ensure a dignified life for farm workers and a more humane, transparent food chain. » (Berlin International Film Festival)

La France ne doit pas ratifier le CETA (l'AÉCG)

Lettre ouverte co-signée par Claude Vaillancourt, président d'Attac Québec et Frédéric Viale, membre d'Attac France, parue dans le journal Libération en France, le 19 septembre 2017, à la veille de l'entrée en vigueur provisoire de l'AÉCG (CETA) entre le Canada et l'Union européenne. Elle fait entre autres écho au rapport de la commission d'experts mandatée par le président français Emmanuel Macron au sujet de l'accord et au fait qu'il a été ratifié par le Canada sans même que le gouvernement ne suive ses propres règles parlementaires. Lire la lettre

Trois ans après le Luxleaks, PriceWaterHouseCoopers enfin sur le banc des accusés

Dans l'affaire du Luxleaks, c'est désormais au tour du cabinet d'audit et de conseil PwC de répondre devant la justice. Le 9 janvier prochain, PwC est en effet assigné en référé devant le tribunal de Metz à la suite d'une plainte déposée par Edouard Perrin, journaliste d'investigation et Raphaël Halet, un des deux lanceurs d'alerte du Luxleaks. En cause : les actions de PwC lors de l'enquête menée contre son ancien employé, Raphaël Halet, portant atteinte à la protection des sources.

En novembre 2014, des gendarmes et des représentants de PwC se sont rendus chez Raphaël Halet, avec une ordonnance signée par une juge du tribunal de Metz. Cette ordonnance leur permet de saisir le matériel informatique de RH, pour notamment y rechercher les échanges avec un journaliste. En France, la protection des sources est pourtant protégée par la loi.