Skip navigation

Amplifions les mobilisations pour la justice sociale et climatique

Jugeant que « le pouvoir reste sourd » plusieurs personnalités de gauche dont Jean-Luc Mélenchon, Olivier Besancenot, Pascal Cherki et Michel et Monique Pinçon-Charlot appellent à manifester le vendredi 14 et le samedi 15 décembre, à l'initiative d'Attac et de la fondation Copernic.

Apparu pour refuser une augmentation inique des prix des carburants, le mouvement des gilets jaunes a mis dans le débat public l'ensemble de la politique sociale du gouvernement et des politiques néolibérales mises en œuvre par les gouvernements successifs depuis de décennies. Il a affirmé avec force le lien entre la question sociale et écologique : la nécessaire transition écologique ne peut se faire sur le dos de la majorité de la population. Ce mouvement est maintenant porteur d'une exigence démocratique fondamentale : ce n'est pas à une petite minorité de privilégiés de décider de l'avenir de toutes et tous.

Conférence de presse commune : justice sociale et climatique !

Samedi 8 décembre était orgnisée une conférence de presse commune devant la gare Saint-Lazare, à la suite de l'appel lancé dans le journal Libération, « Justice sociale, justice climatique : c'est un changement de cap qu'il faut imposer ».

Retrouvez le live Facebook d'Attac France ci-dessous.

Le Systeme dette - Eric Toussaint

Etika, ATTAC Luxembourg, l'ASTM et les Amis du Monde Diplomatique Luxembourg, avec le soutien de neimënster, ont le plaisir de vous inviter à une conférence :
Le Systeme dette avec Eric Toussaint
le jeudi 3 juin à 18h30
au Centre Culturel de Rencontre Abbaye de Neumünste (Salle Jose Einsch)

28, rue Münster, Luxembourg-Grund
De l'Amérique latine à la Chine en passant par la Grèce, la Tunisie et l'Égypte, la dette a été utilisée comme une arme de domination et de spoliation.
Le recours à l'endettement extérieur et l'adoption du libre-échange constituent à partir du XIXe siècle un facteur fondamental de la mise sous tutelle d'économies entières par les puissances capitalistes.
La Grèce des années 2010 est un exemple supplémentaire d'un pays et d'un peuple privés de liberté sous le prétexte de rembourser une dette illégitime.

Conférence et lancement du Manifeste québécois pour la démondialisation

Co-écrit par Jonathan Durand-Folco, Éric Martin et Simon Tremblay-Pepin et appuyé par une centaine de personnes, notamment Catherine Caron et Claude Vaillancourt, respectivement membre du conseil d'administration et président d'ATTAC-Québec.

-
Participations d'ATTAC à des événements externes

/
,

L'enfumage de Macron pour préserver les riches.

Alors que l'ensemble du pays est parcouru d'une puissante aspiration à plus de justice sociale et fiscale, Emmanuel Macron s'est enfin exprimé, après trois semaines de silence, mais refuse de changer de cap.

Derrière quelques mesures « sociales » qui cachent un affaiblissement de la protection sociale et le refus d'une augmentation générale des salaires, Emmanuel Macron a surtout confirmé les très importants cadeaux fiscaux faits aux plus riches (ISF, Flat tax, Exit tax, etc), son agenda néolibéral (réformes des retraites, de la fonction publique et de l'assurance chômage) et la poursuite de la baisse des dépenses publiques au détriment de la présence et de la qualité des services publics.

Communiqué d'Attac France :

« Annonces de Macron : un enfumage pour préserver l'injustice fiscale et les cadeaux faits aux riches »

Annonces de Macron : un enfumage pour préserver l'injustice fiscale et les cadeaux faits aux riches

Alors que l'ensemble du pays est parcouru d'une puissante aspiration à plus d'égalité sociale et fiscale, Emmanuel Macron s'est enfin exprimé, après trois semaines de silence, mais refuse de changer de cap.

Derrière quelques mesures « sociales » qui cachent un affaiblissement de la protection sociale et le refus d'une augmentation générale des salaires, Emmanuel Macron a surtout confirmé les très importants cadeaux fiscaux faits aux plus riches (ISF, Flat tax, etc), son agenda néolibéral (réformes des retraites, de la fonction publique et de l'assurance chômage) et la poursuite de la baisse des dépenses publiques au détriment de la présence et de la qualité des services publics.

L'exécutif pense-t-il vraiment pouvoir se sortir d'une crise sociale et politique majeure en accélérant la mise en œuvre d'une politique largement rejetée dans le pays ?

Le 8 décembre nous étions dans la rue dans les marches pour le climat et avec les gilets jaunes

Samedi 8 décembre, des centaines de milliers de personnes sont descendues dans les rues pour exprimer leur rejet de la politique menée par Emmanuel Macron et leur exigence de plus de justice sociale, fiscale et climatique.

En pleine COP24, les marches pour le climat, malgré les pressions et intimidations du Ministre de l'intérieur, de certains préfets et de plusieurs maires pour les annuler, se sont déroulées sans encombre et ont, à de nombreuses reprises, réussi à faire la jonction entre justice sociale et climatique. Souvent derrière le mot d'ordre « Fin du monde et fin de mois, même combat ».

Les comités locaux d'Attac se sont efforcés de faire le lien entre les mobilisations des « gilets jaunes » et les marches pour le climat.

Ce 8 décembre, date fixée il y a plusieurs semaines, plusieurs comités locaux d'Attac ont organisé des actions dans le cadre de la campagne #PasAvecNotreArgent afin d'interpeller sur la responsabilité des banques et du gouvernement dans l'aggravation des dérèglements climatiques. « L'argent pour la transition écologique et sociale existe », a-t-il été rappelé à cette occasion.

Hommage à Gordian Troeller - 3 et 6 avril - Cinémathèque

Deux soirées documentaires en hommage à Gordian Troeller à l'occasion de son 100e anniversaire
Lu 03 | 04 à 20h30 / Le Monde en doc : Sucre amer
Je 06 | 04 à 20h30 / La semence du progrès ou La fin du développement
? Lu 03 | 04 à 20h30

Le Monde en doc : Sucre amer


Allemagne 1983 l vf l 43‘ | c | Documentaire de Gordian Troeller et Marie-Claude Deffarge
Le Brésil a longtemps été considéré comme la preuve que le progrès technique et la croissance économique pouvaient suffire à surmonter ce qu'on appelle généralement le sous-développement.

Mais l'industrialisation se payait en dollars. Il a donc fallu exporter toujours plus de produits agraires et consacrer des surfaces de plus en plus grandes à la culture de ces produits...
? La projection sera suivie d'un échange avec Magali Paulus, responsable des projets Amérique latine pour Frères des Hommes Luxembourg, qui parlera de l'actualité du film de Gordian Troeller en comparant la situation du Brésil d'il y a trente ans à celle d'aujourd'hui.

Les impôts, fondement de l’Etat social : exigeons l’harmonisation fiscale internationale

Après avoir refusé la RIE 3 , nous voici occupé contre la RFFA (signer le référendum Non à RFFA en cliquant ici, nous avons encore besoin de nombreuses signatures et le délai se termine bientôt!), il est temps de stopper la concurrence fiscale de manière durable. Parce que, les recettes fiscales constituent la première et la plus pérenne des ressources pour financer le développement d’un pays et que la concurrence fiscale met à mal ce principe. La théorie économique indique que le taux d’imposition des multinationales tend vers zéro lorsque le nombre d’Etats concurrents s’accroît. Le taux d’imposition des entreprises est en baisse constante dans le monde entier tandis que le travail et la consommation sont toujours plus imposés. L’Union Européenne (UE) et l’Organisation de Coopération et de Développement Economique (OCDE) s’inquiètent de cette compétition coûteuse pour les populations et proposent une solution internationale et concertée. 

Comment les multinationales profitent-elles de la concurrence fiscale?

Entrevue à Québec Réveille

Claude Vaillancourt était interviewé l'émission Québec réveille (CKIA FM) le 12 octobre dernier, au sujet du nouvel ALÉNA. L'extrait malheureusement n'est pas disponible en ligne.

-
Dans les médias