Skip navigation

« La face cachée de la dette québécoise » avec Claude Vaillancourt

Le mardi 21 février de 18 h 30 à 21 h 30

Centre Communautaire d'Ahuntsic


10780, rue Laverdure, Montréal

Organisée par Le Club de lecture indépendantiste d'Ahuntsic

Événement Facebook

Discussion avec le président d'ATTAC-Québec, Claude Vaillancourt, autour de l'ouvrage collectif d'ATTAC intitulé La dette du Québec : vérités et mensonges (M Éditeur, 2016). Pour découvrir le livre et ses auteurEs, cliquez ici.

Procurez-vous le livre à la Librairie Monet en mentionnant le Club de lecture indépendantiste d'Ahuntsic et bénéficiez d'un rabais de 10% sur la lecture du mois !

SEMAINE MONDIALE D'ACTION CONTRE LES PARADIS FISCAUX : PARTICIPEZ À NOS ACTIVITÉS À MONTRÉAL !

Dans le cadre de la Semaine mondiale d'action contre les paradis fiscaux qui mobilisera groupes et citoyens dans différentes villes du monde entre le 1er et le 7 avril 2017, ATTAC-Québec vous invite à participer aux activités qu'elle organise à Montréal les 1er, 3 et 4 avril. Ensemble dénonçons les paradis fiscaux !

1er AVRIL

ACTIVITÉS FAMILIALES


Fabrication et pêche de gros poissons d'avril de l'évasion fiscale ! Kiosque, visite guidée, parade, fanfare !

De 13 h à 17 h • Place de la Dauversière, juste à côté de la Place Jacques-Cartier • Vieux-Montréal (métro Champs-de-Mars)

15 h : Visite guidée historico-économique du Vieux-Montréal - « Qui y profite des paradis fiscaux ? », avec Claude Vaillancourt

5 à 7 à Trois-Rivières autour du livre « La dette du Québec : vérités et mensonges » d'ATTAC-Québec

Le 11 mai 2017 au Café-Bar Zénob, de 17 h à 19 h

171, rue Bonaventure, Trois-Rivières

Avec trois militantEs d'ATTAC-Québec, co-auteurs du livre :



Chantal Santerre, sur le thème « Chiffrer la dette québécoise »

Dominique Bernier, sur le thème de la dette environnementale

Claude Vaillancourt, sur le thème de l'audit de la dette

Organisé par le Centre de formation communautaire de la Mauricie, en collaboration avec le Réseau pour un discours alternatif sur l'économie, ATTAC-Québec, le ROÉPAM et le Centre St-Pierre.

Renseignements : 819 379-8054, Information@cfcmmauricie.org

Contribution volontaire

Le low tech, alternative à la fuite en avant technologique

Le mythe de l'innovation

L'innovation est le grand mythe de notre époque. Elle est devenue une sorte de mantra, de solution à tous les maux. Mais on la confond le plus souvent avec la technologie, qui n'en est qu'un petit aspect. Certes, elle offre de nouvelles sources de profit à l'industrie. Mais ces progrès techniques sont bien inégaux. Plusieurs objets usuels, du ventilateur de table à plusieurs composantes automobiles, sont virtuellement identiques à leurs homologues d'il y a un siècle.

Et pendant que le monde se passionne pour les récits d'inventeurs ayant refait le monde dans leur garage, il faut admettre que l'innovation sociale stagne. La technologie se plaque sur des structures sociales figées dans le temps, dont elle s'accommode très bien.

Toutes et tous unis pour mettre fin aux paradis fiscaux !

Le 2 février dernier, Oxfam-Québec créait un paradis fiscal original devant le Centre du commerce mondial à Montréal et rassemblait des représentants d'organismes d'horizon divers, dont Claude Vaillancourt, président d'ATTAC-Québec, pour demander à nos gouvernements de mettre fin à l'ère des paradis fiscaux. La campagne À la recherche des milliards perdus, réalisée en collaboration avec le collectif Échec aux paradis fiscaux dont nous faisons partie, produit des résultats ! Poursuivons la mobilisation, notamment avec la Coalition Main rouge le 21 février, puis pour la 1e Journée internationale contre les paradis fiscaux le 3 avril prochain !

Contre les paradis fiscaux, on agit !

Voir le clip vidéo

Du 1er au 7 avril 2017, c'est la Semaine mondiale d'action contre les paradis fiscaux. Découvrez et participez aux activités organisées à Montréal : http://www.quebec.attac.org

https://www.facebook.com/ATTAC.Quebec/

Ensemble dénonçons les paradis fiscaux ! #StopParadisFiscaux

Merci à Christian Vanasse, Julien Marais et Bastien pour leur collaboration à la réalisation de ce clip.

« L'ALENA à 20 ans : un accord en sursis, un modèle en essor »

Claude Vaillancourt, à titre de président d'ATTAC-Québec et de représentant du Réseau québécois sur l'intégration continentale (RQIC), signe le chapitre « L'ALENA : critique émanant des mouvements sociaux » dans cet ouvrage paru sous la direction de Dorval Brunelle aux éditions de l'IEIM. La version électronique est disponible en ligne dans les Classiques des sciences sociales et peut toujours être commandée chez l'éditeur.

Les pièges du développement durable

L'appel explicite à une « décroissance soutenable » ou « conviviale » a été lancé il y a un peu plus de 15 ans maintenant, en Europe d'abord. Et il a été lancé surtout contre l'idéologie du « développement durable ». Selon les « objecteurs de croissance », le projet d'un « développement durable » représente en effet un triple danger.

Polluer moins pour polluer plus longtemps

En premier lieu, ce projet laisse entendre qu'une croissance économique infinie dans un monde fini serait possible. Bien qu'il n'y ait pas de lien linéaire entre la croissance économique (mesurée en monnaie) et la dégradation de notre habitat terrestre, on ne peut prétendre produire toujours plus de marchandises sans utiliser toujours plus de « ressources naturelles » ni produire toujours plus de déchets. Au mieux, disent ironiquement les objecteurs de croissance, le développement durable permettra de « polluer moins pour polluer plus longtemps ». Mais les limites biophysiques de la planète finiront par stopper cette course à la production de marchandises. Et ces limites sont déjà atteintes, pour une part d'entre elles au moins.

AÉCG : Une étape franchie, mais une légitimité démocratique encore loin d'être gagnée

Pour diffusion immédiate

ATTAC-Québec dénonce l'entrée en vigueur provisoire, à compter du 1er mars 2017, de 90 % de l'Accord économique et commercial global entre le Canada et l'Union européenne (AÉCG), à la suite du vote favorable qui a eu lieu au Parlement européen le 15 février.

L'association juge consternant que cette entrée en vigueur se fasse sans l'approbation des Parlements nationaux et régionaux de l'UE – un processus qui s'amorce seulement maintenant – et sans que des consultations publiques significatives, pourtant demandées par de nombreux groupes de la société civile, n'aient jamais été accordées concernant l'AÉCG au Canada.

« Refuser d'entendre celles et ceux qui ont des critiques légitimes est inquiétant pour la démocratie au Canada. Mais, dans ce contexte, qu'on ose en plus parler d'un accord progressiste et qu'on ose aussi amalgamer les critiques de la gauche à celles des courants populistes protectionnistes, voire xénophobes de l'extrême droite, c'est encore plus inacceptable », indique Claude Vaillancourt, président d'ATTAC-Québec.