Skip navigation

Offre spéciale 20 ans : adhésion à 20€

Offre spéciale 20 ans : adhésion à 20€

Devenez membre d'Attac à 20 € et recevez chaque trimestre, le journal Lignes d'Attac.

Fondée en 1998, Attac est une association qui milite pour la justice sociale et environnementale, et conteste le pouvoir pris par la finance sur les peuples et la nature.

Mouvement d'éducation populaire, l'association produit des analyses et expertises, organise des manifestations et des événements, mène des campagnes et des actions.

Adhérer, c'est nous permettre d'agir en toute indépendance et nous aider à traquer sans relâche les banques et les multinationales prédatrices.

Passer à l'Attac c'est aussi la possibilité de rejoindre l'un des cent groupes locaux qui agissent partout en France, de se former et de participer à nos campagnes et actions symboliques ou désobéissantes.

Alors n'attendez plus !

Cette offre est limitée aux nouveaux/elles adhérent·e·s à Attac

Dossier de presse : 20 ans d'Attac France

En 2018 Attac France fête ses 20 ans. Retrouvez dans ce dossier de presse toutes les informations utiles sur l'association : actualités, données clés, événement du 2 juin à La Bellevilloise, publications, contacts des porte-paroles...

Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter le service de presse d'Attac France au 06 75 44 81 62 ou sur medias@attac.org.

Attac fête ses 20 ans le 2 juin à La Bellevilloise : découvrez le programme

Pendant toute la journée du 2 juin Attac occupe l'intégralité des espaces à La Bellevilloise. Découvrez ici le programme complet de l'événement : tables-rondes, ateliers, formations, world café, concerts et nombreuses autres activités.

Ouverture des portes à midi !

Secret des affaires : un accord en catimini sur le dos de nos libertés

La Commission Mixte Paritaire (CMP) s'est prononcée jeudi 24 mai sur la proposition de loi « Secret des affaires » portée par le député Raphaël Gauvain. Les députés et les sénateurs (LR et LREM) se sont mis d'accord sur un texte proche de celui élaboré par l'Assemblée Nationale.

Aucun des amendements proposés par notre coalition pour protéger les libertés n'a été retenu, contrairement aux engagements pris par l'Elysée.

Pourtant, plus de 550 000 citoyen.ne.s ont signé une pétition dénonçant ce projet de loi et le 16 avril 52 organisations et 23 SDJ ont interpellé le président de la République.

Les parlementaires ont ainsi manifesté leur refus de circonscrire l'application du texte au vol d'informations dans un but de concurrence déloyale. Raphaël Gauvain et le gouvernement ont, au contraire, privilégié une application la plus large possible du secret des affaires.

Ainsi :

Secret des affaires : un accord en catimini sur le dos de nos libertés

La Commission Mixte Paritaire (CMP) s'est prononcée jeudi 24 mai sur la proposition de loi « Secret des affaires » portée par le député Raphaël Gauvain. Les députés et les sénateurs (LR et LREM) se sont mis d'accord sur un texte proche de celui élaboré par l'Assemblée Nationale.

Aucun des amendements proposés par notre coalition pour protéger les libertés n'a été retenu, contrairement aux engagements pris par l'Elysée.

Pourtant, plus de 550 000 citoyen.ne.s ont signé une pétition dénonçant ce projet de loi et le 16 avril 52 organisations et 23 SDJ ont interpellé le président de la République.

Les parlementaires ont ainsi manifesté leur refus de circonscrire l'application du texte au vol d'informations dans un but de concurrence déloyale. Raphaël Gauvain et le gouvernement ont, au contraire, privilégié une application la plus large possible du secret des affaires.

Ainsi :

Notre-Dame-des-Landes : des stratégies de division

Ces entretiens ont été réalisés lors de la « trêve » annoncée par le gouvernement, à la ZAD de NDDL.

Les témoins racontent et analysent les stratégies mises en œuvre pour tenter de détruire la ZAD, de l'intérieur.

-
Les vidéos

/
,
,
,
,

Dans le journal Métro : « La société civile organisera son G7 alternatif »

Pendant que les sept dirigeants les plus puissants du globe seront réunis dans deux semaines à La Malbaie, des groupes citoyens, syndicaux et communautaires organiseront un G7 alternatif et festif pour promouvoir une autre vision du monde. (...)

« Le G7, c'est le champion des promesses non tenues, de la soumission aux intérêts des entreprises et de l'incapacité d'écouter des critiques. C'est pour ça qu'on veut être présent, pour faire part de nos critiques », plaide le président de l'Association pour la taxation des transactions financières pour l'aide aux citoyens (ATTAC Québec), Claude Vaillancourt. Lire cet article paru dans le journal Métro.

Qu'est-ce que l'évitement fiscal ?

Évasion fiscale ? Évitement fiscal ? Optimisation fiscale ? Dès fois, on se mélange avec toutes ces expressions... Dans cette seconde capsule informative sur les paradis fiscaux, le collectif Échec aux paradis fiscaux nous propose de rendre le tout un peu plus clair ! Visionner la vidéo ici et aussi sur Facebook. Partagez !

Participant-e-s

Budget 2018-2019 : Manque d'ambition pour lutter contre les paradis fiscaux

Le Collectif Échec aux paradis fiscaux dresse un bilan mitigé du budget du Québec 2018-2019, rendu public mardi dernier. En effet, à la suite du dévoilement du plan d'action gouvernemental contre les paradis fiscaux en novembre dernier, on se serait attendu à de nouvelles politiques plus ciblées pour garantir l'équité fiscale. Le budget propose malheureusement peu d'avancées dans la lutte contre les paradis fiscaux et cible des résultats en deçà des attentes de la population.

Appel à la mobilisation à l'occasion de la sixième ronde de négociations sur l'ALÉNA à Montréal - Les peuples et la planète avant le profit !

Dans le contexte de la prochaine ronde de négociations de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA) prévu à Montréal du 23 au 27 janvier prochains, il est important que les organisations syndicales, écologistes et autres organisations de la société civile démontrent leur opposition à un accord commercial pro-entreprise, comme ce fut le cas lors des mobilisations contre le projet de Zone de libre-échange des Amériques (ZLÉA). Common Frontier, Trade Justice Network, le Conseil des Canadiens et le Réseau québécois sur l'intégration continentale se sont unis pour manifester leur opposition à la libéralisation des marchés au détriment des droits des peuples et de l'environnement.

Rassemblement citoyen à Montréal le 27 janvier 2018 à 12h00 - devant l'Hôtel Bonaventure à Montréal, 900 rue de la Gauchetière (métro Bonaventure).

Soyons-y nombreux pour faire entendre une autre voix au sujet de l'ALÉNA !